Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI]
Félin Légendaire
Vanish
Félin Légendaire
Mer 3 Fév 2016 - 7:06
NUAGE VANILLÉ


L'air frais du vent matinale secouait doucement les moustaches de l'apprentie du clan du Vent, elle était partie à l'aube quand les guerriers sortaient peu à peu de leur tanière pour s'activer aux taches quotidiennes. Les larmes coulaient longuement sur ses joues et on aurait dit que rien ne pouvait les arrêter, sa mère était morte il n'y a pas si longtemps et elle se sentait lasse comme si la vie lui avait enlevé un morceau de son âme.. Elle voulait presque mourir ou s'endormir dans une grande plaine et ne plus jamais se réveiller, cela reviendrait au même. Elle ne ressentirait ni la douleur, ni la joie, elle ne voulait toute façon plus rien ressentir elle préférait rester dans sa bulle et que le monde autour d'elle s'efface. Personne, Personne ne pourrait la comprendre à ce moment précis, elle était trop triste, trop anéanti. Elle n'avait aucuns amis, qui voudrait être ami avec elle? Il faudrait sûrement d'ailleurs qu'elle ferme son cœur pour que personne ne puisse l'atteindre, elle en avait tellement mare de cette souffrance qui l'a rongé et son mal qui était déjà présent n'avait fait que s'accroitre à partir du moment où elle avait compris la nouvelle. Elle avait fait plusieurs plan pour partir loin d'ici mais c'est comme si on l'avait privé de son énergie et elle n'arrivait plus à être heureuse. Elle marchait doucement vers les serres, les vielles serres qui appartenaient aux bipèdes et grâce au soleil le sol avait l'air nimbé de cristaux magnifiques mais Nuage Vanillé avait appris de ces erreurs il ne faut pas les toucher juste les regarder de loin. Elle s'avança jusqu'à un petit rocher elle ferma les yeux, elle avait beau essayer elle n'arrivait pas à faire sortir de sa tête touts ces problèmes, elle n'avait plus le contrôle de son esprit, c'est lui qui l'a contrôlé et pas l'inverse. Si sa famille n'avait pas quitté le clan du Tonnerre tout ça ne serait pas arrivé si seulement elle avait dit "non" à sa mère.. Peut-être que celle-ci serait resté.. Ou peut-être qu'elle l'aurait laissé seule dans son clan natale. Pendant les quelques minutes de réflexions les larmes de Nuage Vanillé n'avait pas changé d'intensité mais maintenant elle était secoué de sanglots, elle voulait se calmer mais elle n'y arrivait pas, elle n'avait plus le contrôle. Soudain un bruit la fit sursauter, il y avait quelqu'un dans les buissons, elle prit son courage à deux mains et décida de se retourner mais elle ne vu personne. Elle demanda d'une voix hésitante:

" Il.. Il y a quelqu'un? "
Vanish
Date d’inscription : 10/08/2014
Messages : 1208
Puf : Vanish | Vahiné | Vanill' | VanillaCooky | Kirikou | et bien d'autres..
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 17
Multi-comptes : //
Félin Célèbre
Âme d'argent
Félin Célèbre
Mer 3 Fév 2016 - 22:22
Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI] 1452190317-ba3c7d3ee14cfee2c98fcbd61a1771ce




Une balade matinale pour oublier le passé...

« Une lueur argentée ♫ »






Si la vie est une souris, alors les chats sont les chasseurs la pourchassant inlassablement, malgré qu'elle les traînes dans la boue, que leurs pattes se tailladent contre les ronces, que leurs coussinets écorchés par les roches saignent abondamment, ou bien qu'ils sont exténués et à bout de souffle, ils ne cessent de tenter à l'atteindre, comme pour poser leurs griffes sur un espoir chimérique.  

Qui n'a jamais rêvé de contrôler son destin ? D'être seul maître à bord, dirigeant le vent de ses ambitions à travers les épaisses branches de son existence ? De pouvoir remonter la roue du temps afin de corriger ses erreurs passées, d'enlacer une dernière fois la personne qui nous est cher ?

Toutes ces lubies et illusions, nous traversent un jour ou l'autre l'esprit, souvent quand nous sommes les plus faibles, les plus atteints, les plus fragiles... Il ne faut qu'un simple coup de vent pour arracher les pétales d'une fleur, mais il faut bien plus qu'une tornade pour en déloger les racines, ainsi vas la vie. Nos souvenirs, nos émotions, les personnes qui nous sont chères, tel les délicates pétales d'une fleur s'envolent et se dispersent au gré de l'alizé, mais nous, nous restons la, ancré dans le sol, la tête haute, prêt à fleurir à nouveau de ces merveilleuses expérience qu'apporte la vie. Mieux vaux être un roseau agile, qu'un chêne branlant.

Gin s'était éveillé tôt ce matin la, la nuit qu'il avait passé avait été pour lui réparatrice, et malgré son habitude à s'étendre dans la tanière des guerriers jusqu'au zénith, le jeune matou fût étrangement prompt à se lever.
Il émergeait en dehors du taillis feuillu entourant la petite niche en bordure de falaise des soldats, la chaleur doucereuse du nid douillet fît rapidement place à la fraîcheur matinale des journées d'hiver, le camp, étrangement silencieux, semblait prit dans une lourde léthargie, seulement quelques guerriers avaient émerger depuis leurs couchettes et aucun d'entre eux ne semblaient entrain à la discussion.

C'est avec une énergie presque inattendu que le félin lève-tôt se dirigea vers l'extérieur du campement en passant par la grand place, de nombreux chats dormaient collaient les uns aux autres, la température frisant le gel faisait durcir les poils et les muscles des malheureux sommeillants seuls. Attrapant discrètement un lapin maigrichon du coin de la bouche depuis la pile de chasse, Âme d'Argent se déplaça rapidement en direction de la sortie afin que l'on ne le remarque pas subtiliser cette nourriture . Il ne méritait guère plus ce lapin qu'un autre guerrier et en ce temps de disette il n'était guère sage de prendre de la nourriture à tour de pattes, cependant le fourbe chat s'était persuadé qu'il ramènerait bien plus de gibier une fois qu'il aurait terminé sa sieste quotidienne.

Traversant prestement l'entrée du campement, Gin avait une vague idée de l'endroit ou il voulait se rendre, un guerrier du clan lui avait un jour parlé d'un endroit tranquille dans les terres sauvages, un havre de paix ou dit-on fût occupé il y à bien longtemps par des bipèdes mais qui est aujourd'hui laisser à l'abandon, la légende raconterais même que des fragments des étoiles seraient éparpiller sur le sol, brillants d'une intense et chatoyante lumière, scintillant de mille feu lorsque la lune et le soleil sont à leurs paroxysmes.

Cette vision d'un paysage contemplatif emplissait Gin d'une curieuse envie d'allez effectuer le reste de son sommeil à l'intérieur de cette endroit, l'idée de pouvoir déguster tranquillement son mets osseux sous les rayonnements pâles de l'astre matinale, avait éveiller en lui un engouement peu ressemblant à la personne, le faisant trottiner joyeusement à travers la plaine.  

Une fraîche bise balayait l'immense lande, faisant glissé et virevolter les poils argentées du jeune matou au fil de sa direction, une curieuse odeur de terre gelée et de rosée glaciale embaumait la plaine, chatouillant le court museau de péridot du félin, éveillant ses sens, tonifiant ses muscles, et infusant son corps d'une apaisante quiétude. La terre craquelé se brisait en surface au contact de ses pas, la fine couche de givre saupoudrant le sol laissait de fines empreintes de coussinets à sa surface, un calme ambiant dessinait son doux portrait depuis la majesté de ce cadre matinale et c'est finalement après une longue et sympathique heure, que notre jeune amis arriva à sa destination.

D'imposants bâtiments en ruines s'étendaient sur une important parcelle de terrain, ressemblant à des demis écorces translucides recouvertes de cassures et de fêlure à l'intérieur desquels de nombreuses plantes poussaient de manières disparates, ces mystérieux cylindres renversés s'alignaient presque parfaitement dans leurs longueurs, comme quoi dans l'esprit de Gin, les humains étaient capables de temps à autres à concevoir de curieuses et magnifiques constructions.

Le matou s'approchait prudemment du site, quand il remarqua subitement de nombreux petits cristaux translucides étalées sur le pourtour des édifices, ces fines roches opaques, scintillantes de mille feux, reflétées sur le sol de curieuses ombres brillantes suscitant chez le chat un sentiment similaire à celui d'une personne dilettante, il fallait qu'il les touches.

*Alors l'autre à pas menti ? Il y à bien des morceaux d'étoiles ici ! Je me demande si l'âme de nos ancêtres peut être coincé à l'intérieur *

Gin donna un vif coup de pâte sur l'objet avant de retenir un micro crie de douleur, une petite écorchure s'était formé à la surface d'un de ses coussinets, un léger picotement suivit d'un court saignement prirent au dépourvus l'animal qui fît un pas en arrière, observant d'un œil torve et suspicieux la dangereuse et magnifique pierre translucide.  

* Outch, il aurait put au moins me prévenir que ces cailloux étaient aussi tranchants que les dents d'un renard ! *

Gin lâcha sa proie d'entre ses crocs et passa quelques minutes à lécher sa plaie, avant de lâcher du regard la gemme, comme si celle-ci allait lui bondir dessus pour le trancher de pars en pars.
Une fois son pansage de blessure terminé, le jeune chat se décida finalement à rentrer à l'intérieur d'un des bâtiments, reprenant son gibier tout en faisant attention à chacun de ses pas, évitant soigneusement les nombreux morceaux d'étoiles éparpillés sur le sol.
Maintenant qu'il avait découvert la dangerosité de ces choses, il n'avait guère envie de passer plus de temps dans cet endroit, cependant le fait qu'il avait dut marcher pendant une heure le rappela assez vite à ses bonnes vieilles habitudes de flemmard.

Il pénétra finalement à l'intérieur de l'édifice, un immense buisson feuillus obscurcissait la vue depuis l'extérieur jusqu'au centre de la zone, il lui fallait donc traverser cet amas de feuilles afin d'atteindre l'autre coté et pouvoir enfin se reposer et déguster son gibier en toute quiétude.
Précautionneusement le félin agilesque pénétra dans l'épais amalgame verdâtre, les feuilles et les extrémités du buisson étaient recouvertes de courtes pointes acérées et sur le sol de nombreux cristaux tranchants s'étalaient tapis dans l'ombre.

*Doucement.... Doucement .... *

Pensait-il à fur et à mesure qu'il traversait le taillis, une patte après l'autre, tenant dans un équilibre instable.

*Doucement... Doucement.... Doucem...eeeeennntttt puuuutAIIIIIIINNNN !*

Sans prononcer un seul bruit ou crie de complainte ( Un vrai guerrier ne pleure et ne se plaint jamais ) Gin trébucha lourdement sur le sol, s'écorchant contre les pierres tailladantes et se griffant profondement sur les viles piques acérées du fourbe et démoniaque buisson vengeur.
Comme pour le punir d'avoir injustement volé de la nourriture, le chat fît une série de cabriole dégringolant à l'intérieur de ce qui fût pour lui un piège douloureux.

*AIE ! OUILLE ! AIE ! NE PAS CRIER ! AIE OUILLE AIE ! *

Souffrant intérieurement, le jeune chat dégringola pendant approximativement 5 secondes avant de se relever péniblement, sa fourrure de plomb, si belle et délicate était constellée d'une multitude de tâches pourpres s'étalant en de petits ronds rouges, donnant l'impression d'une ridicule robe de bal à poix écarlates. Son visage, griffé et écorché donnait l'impression d'avoir était sortit d'une intense bagarre entre deux personnes, et l'air pourtant si sérieux et désinvolte sur le visage de Gin avait était rapidement remplacé par une triste moue ridicule, pour couvrir la douleur de ses blessures.

Les larmes aux yeux et ayant perdu son honneur et un combat contre un terrible puissant le chat sortit la queue s'en extirpa la queue entre les jambes :

* Heureusement qu'il n'y à personne ici .... De quoi j'aurais l'air si les autres apprenaient ça ... Déjà qu'on ne me prend plus trop au sérieux au village ... Les guerriers m'appelleraient, " Gin tue buisson " ... Roh la honte ... "

" Il.. Il y a quelqu'un? "

Une légère voix, féminine et légère, empreinte de peur se fît entendre. Le malchanceux félin, une nouvelle fois surpris, fît une dernière cabriole en avant, s'étalant piteusement contre le sol, le poil recouvert de terre et de sang, ébouriffé et sale.

Relevant son regard vers le chat ayant posé la question, Gin remarqua avec horreur que la personne à qui il faisait face n'était autre qu'une apprentie de son clan, Nuage vanillé. Que faisait-elle dans un endroit pareille à cette heure si matinale ? Pourquoi était-elle la pile au moment ou il avait subit la plus grosse honte de sa vie ? Et pourquoi, par le clan des étoiles fallait-il que ce soit quelqu'un de son clan ?
Ayant un énorme sentiment de fierté et de confiance, le jeune matou se releva comme si de rien n'était, fixant dans les yeux la jeune chatte, répondant d'une ton faussement confiant :

-"Hum... Ce n'est que moi Âme d'Argent ... J'étais... Comment dire .... Entrain de cueillir des fraises, puis j'ai dégringolé, et je les ai toutes écrasées... Et en plus il y à eu une tempête en chemin .... Donc ... Heu ... C'est pour ça que je suis dans cette état.... Mais eu ... Tu n'en parle à personne hein ? D'ailleurs, qu'est-ce qu'une apprentie viens faire dans un tel endroit ? Tu sais que c'est dangereux ? Tu pourrais t'écorché et te blesser ! Heureusement je suis la maintenant ! "

Gin détourna le regard quelques instants.

*Pourvu que ça marche*







Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI] 1452190326-sword
Âme d'argent
Date d’inscription : 30/01/2016
Messages : 632
Puf : Gin
Âge : 22
Multi-comptes : Non.
Félin Légendaire
Vanish
Félin Légendaire
Ven 5 Fév 2016 - 7:09
NUAGE VANILLÉ


Nuage Vanillé leva doucement la tête vers l'inconnu essayant vainement de cacher ses larmes qui au moins ne roulaient plus sur ses joues. En humant l'air elle découvrit bien vite que c'était un membre du clan du Vent, de "son clan". Super, tout son clan va savoir qu'elle est faible maintenant, il fallait qu'elle se montre forte, elle regarda attentivement le chat et son regard changea, elle était étonnée et presque amusée, il avait la tête d'un chaton qui venait de faire une bêtise et vu le nombre de fois où elle en a fait, des bêtises, elle savait exactement quelle tête on avait dans une situation pareille. Des taches rouges sanguinolentes s'étendait sur son beau pelage gris, Nuage Vanillé avait retrouvé sa curiosité et maintenant elle voulait savoir pourquoi, pourquoi avait-il des taches de.. Sang? Non, quoi que? S'il elle pouvait les voir de plus près..

"Hum... Ce n'est que moi Âme d'Argent ... J'étais... Comment dire .... Entrain de cueillir des fraises, puis j'ai dégringolé, et je les ai toutes écrasées... Et en plus il y à eu une tempête en chemin .... Donc ... Heu ... C'est pour ça que je suis dans cette état.... Mais eu ... Tu n'en parle à personne hein ? D'ailleurs, qu'est-ce qu'une apprentie viens faire dans un tel endroit ? Tu sais que c'est dangereux ? Tu pourrais t'écorcher et te blesser ! Heureusement je suis la maintenant ! "

Nuage Vanillé allait parlé mais elle referma sa gueule aussi tôt, le paroles du matou lui revenait en tête, des taches de fraises? Ici? Elle fronça les sourcilles, cette histoire devient de plus en plus étrange et cette air soucieux et honteux qui s'étendait sur le visage d’Âme d'Argent en disait long, il ne disait sûrement pas tout. Elle, elle est habitué à venir ici et jamais elle ne s'est écorché, elle tient trop à sa fourrure pour ça! Elle s'avança un peu vers le matou et lui tourna autour, menant sa petite enquête, elle s'en fiche si elle a l'air stupide, elle veut savoir et tout de suite. Comme elle le pensait les tâches ne ressemblaient pas du tout à du jus de fraises et elle en déduit donc que c'est du sang, il a du tombé dans les morceaux de cristal. Elle aurait bien rigoler mais elle en avait pas la force alors elle prit la parole en prenant soin de faire un beau sourire forcé:

" Ne t'inquiète pas, je viens souvent ici et je fais attention, tu devrais en faire de même. Je veux dire avec les fraises! "

Maintenant Nuage Vanillé le regardait avec un œil amusé.
Vanish
Date d’inscription : 10/08/2014
Messages : 1208
Puf : Vanish | Vahiné | Vanill' | VanillaCooky | Kirikou | et bien d'autres..
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 17
Multi-comptes : //
Félin Célèbre
Âme d'argent
Félin Célèbre
Mer 10 Fév 2016 - 23:07
Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI] 1452190317-ba3c7d3ee14cfee2c98fcbd61a1771ce




Une balade matinale pour oublier le passé..

« Hopes and Dreams ♫ »





Encore sonné de pars la violence inattendue de sa chute, Gin reprit avec difficulté le contrôle des spasmes parcourant son corps. D'un vif mouvement de la tête il s'éclaircit les idées, le choc qu'il avait reçu, quoi que bénin, faisait résonner furieusement l’entièreté de son crâne, comme si il était balançait à l'intérieur d'un coléreux typhon et pour couronner le tout, de légers ainsi que douloureux picotements assaillaient ses flancs, mordant et déchirant avec fureur sa chair et ce ne fût qu'au bout d'une longue et intense minute que son calvaire pris fin.

" Ne t'inquiète pas, je viens souvent ici et je fais attention, tu devrais en faire de même. Je veux dire avec les fraises! " Fît la voix douce et fluette de Nuage Vanillé.

Gin apposa à nouveau son regard sur la jeune chatte, et tandis qu'il avait dérogé le sien pour reprendre ses esprits, elle semblait en avoir profité pour se déplacer. Le chat toisa l'apprentie de haut en bas, cherchant peut-être à la vue d'une blessure ou d'une écorchure, un certain réconfort dans son ego, comme pour se prouver à lui-même qu'il n'était pas si pathétique pour se blesser aussi aisément, et ce fût malheureusement le cas, la jeunette, au pelage propre et soyeux ne semblait même pas s'être prit la peine de recevoir le moindre grain de poussière sur sa fourrure. Âme d'Argent leva les yeux au ciel, soufflant un court soupir d'ennuie avant d'apposer à nouveau sa vision contre celle de Nuage Vanillé.

Étonnamment, malgré le caractère " joyeux " du sourire qu'elle délivrait au chat d'argent, celui-ci n'était pas dupe. Savoir reconnaître d'un simple coup d’œil les émotions d'une personne était en sois une faculté qu'il avait apprise au cours de son existence, ou plutôt de ses expériences guerrières. Quand en un instant vous devez analyser les mouvements et l'attitude d'un adversaire au combat, il est fort banale de pouvoir discerner celle d'une tiers-personne lors d'une conversation lambda.
Les éléments ne pouvant passer inaperçus étaient bien sûr, en premier lieu, les prunelles humides de la novice, ces deux petites billes émeraudes reflétaient pathétiquement l'eau dont elles étaient affublées sous la lueur de l'aurore. Les tâches humides sur ses poils étaient également indicateurs d'un récent larmoiement , et pour couronner le tout, un lâche sourire forcé était étaler sur son visage, comme si cela suffisait en sois pour pouvoir échapper à la vigilante acuité visuelle du vétéran.

Tout d'abord, Gin feignit mentalement de ne pas s'intéresser à ses problèmes, pourquoi s'en occuperait-il ? Chacun à ses ennuis, et elle n'était pas plus à plaindre qu'une autre personne, après tout c'est en se débrouillant seul qu'on grandit, et devenir plus mature c'est en grande majorité un travail sur sa propre personne... et puis il avait suffisamment de problème comme cela, les plaies sur son corps lui suffisait largement pour qu'il n'ai pas à ajouter encore les emmerdes des autres à sa liste.
Puis il replongea une nouvelle fois intensément ses yeux glacés contre les minces pupilles vertes de l'apprentie, ce regard, il ne pouvait s'en détacher, non pas de la beauté indéniable de ces yeux ou bien qu'il fût un quelconque instant attiré par elle, bien au contraire, c'était la similarité avec les siens qui eut raison de son attention.

Si les yeux sont le miroir de l'âme, cela n'avait jamais était aussi vrai qu'en cet instant. Ce regard, c'était celui de quelqu'un qui avait perdu un être chère, ce regard, Gin l'avait vu tant de fois, à chaque batailles tandis que ses amis tombaient les uns après les autres, lui il subsistait, impuissant face à la cruauté de la vie, ne pouvant contempler qu'avec amertume les corps gisants de ses compagnons, étendus dans leurs propres sangs, observant avec chagrin son triste reflet à la surface des flaques écarlates, haïssant et maudissant sa personne, être faible qu'il était à ne pouvoir protéger ceux qui lui étaient chères.
Bien qu'il ai fait un trait sur sa vie passé, l'honorable félin ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la compassion pour la jeune chatte, les épreuves qu'elle devait endurées dépassaient largement ce que la majorité des gens pouvaient contenir d'un simple sourire sur leurs visages.

Gin éprouva un certain respect pour Nuage vanillé qui malgré sa souffrance souhaitait rester digne et humble face aux autres, n'essayant pas d'attirer la pitié des gens mais au contraire leurs sympathies.
Rester fort face à la noirceur de l'existence est déjà en sois, une grande preuve de maturité et cela est d'autant plus honorable lorsque l'on est une jeune personne. Le matou de plomb décida alors que s'il n'avait pas pu être la pour ses amis morts au combat, il serait au moins la, pour soutenir ceux qui en valent vraiment la peine.

Âme d'Argent renvoya avec entrain un sourire chaleureux à la courageuse chatte, plissant les yeux amicalement il alla chercher le lapin étant tombé un peu plus loin avant de lui déposer à ses pattes, puis d'une voix plaisante et joyeuse lui adressa la parole avec entrain :

"-De toute façon, je n'aime pas les fraises ! Je préfère la viande et de loin ! Tu veux bien partager avec moi ? Je n'aurais pas la force de manger un lapin tout seul, et puis, c'est tellement plus agréable de festoyer à plusieurs . "

Le beau et puissant mâle lui adressa un second sourire, celui-ci quoi qu'étonnant venant de sa personne n'était pas forcé le moins du monde, il éprouvait une certaine sympathie à l'égard de cette jeunette et de plus, elle faisait partie de son clan et donc de sa " famille ", ainsi en tant qu’aîné c'était de son devoir de " grand-frère " d'aider les plus jeunes.  
Le félin s'étendit nonchalamment à ses cotés, s'étalant grassement sur le sol relâchant ses muscles et apposant un regard flegmatique contre la haute et majestueuse paroi transparente surplombant les serres.
Les graciles rayons de l'aurore s’étiolaient et se réfléchissaient contre la paroi translucide, créant une douce lumière prismatique et apaisante. Le chat ronronna de plaisir, se prélassant avec ennuie contre la tiédeur de la terre, humant avec satisfaction la fraîche odeur des plantes environnantes, tout en arrachant un morceau depuis la carcasse du lapin :

" Ha, ça c'est la vrai vie ... " Exhuma t'il en un souffle de félicité.

Rien n'était mieux pour oublier ses problèmes que de se complaire un moment dans l'épicurisme, afin de profiter allègrement de l'instant présent et du fait d'être vivant, de pouvoir respirer un grand coup et se dire : " je suis en vie ! " Pour Gin, ce n'était pas un moyen de repousser ses problèmes ou bien de faire comme si ils n'existaient pas, non, c'était simplement la façon la plus habile qu'il avait trouvé pour supporter son existence. Vivre dans le passé est mauvais, se complaire et se morfondre dans des souvenirs idyllique n'à jamais aidé qui que ce soit à avancer, et c'est bien pour cela qu'il faut savoir mettre ses problèmes en arrière et faire un pas en avant dans sa vie .

Le chat savoura avec délice le goût ferreux et moelleux de la bête * Vraiment, ça c'est la belle vie * .
   






Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI] 1452190326-sword
Âme d'argent
Date d’inscription : 30/01/2016
Messages : 632
Puf : Gin
Âge : 22
Multi-comptes : Non.
Félin Légendaire
Vanish
Félin Légendaire
Dim 14 Fév 2016 - 14:36
Moi? J'ai toujours de la chance.. Ou pas!

Avec Nuage de Menthe

Nuage Vanillé se tortillait nerveusement sous le regard insistant du matous. Il la regardait de haut en bas, s'attardant sur son visage et ses yeux humides. Une boule se forma au creux de sa gorge, il avait sûrement deviné qu'elle avait pleuré mais elle ne voulait pas de compassion, elle n'avait pas besoins des autres, elle seule pouvait régler son problème, elle seule pouvait prendre une décision comme celle d'oublier sa mère petit à petit. Enfin, pas d'oublier sa mère mais plus tôt d'apprendre à vivre sans elle et dans cette situation même Nuage de la Source ne pouvait rien y faire. Les secondes passées et Nuage Vanillé regardait le ciel, ce beau ciel bleu, des fois elle se pose des questions dont elle ne connaitra jamais la réponse mais la question qu'elle se pose le plus souvent est sur la couleur du ciel, pourquoi est-il si.. Bleu? Serait-ce un chat qui l'a coloré il y a longtemps? Que signifie ce bleu, est-ce un symbole? Elle cligna des yeux plusieurs fois aveuglée par la lumière du soleil et elle baissa la tête vers Âme d'Argent, maintenant, elle voyait des petites taches lumineuses sur les buissons et les arbres.. Elle s'amusait petite à regarder le soleil.. Elle a beaucoup d'imagination. Le matou au pelage argenté souriait maintenant de toutes ces dents sous le regard interrogateur de la jeune féline, elle ne comprenait pas l'attitude soudain enjoué du jeune chat. La sortant de ses rêveries le chat alla chercher quelque chose dans les buissons, un lapin! Nuage Vanillé regardait la proie en se léchant les babines, ce matin elle n'avait pas manger, trop seule et triste elle avait erré jusqu'ici sans avoir aucun but avec l'impression d'avoir perdu un fragment de son âme, un morceau de sa vie et de sa personnalité.

« De toute façon, je n'aime pas les fraises ! Je préfère la viande et de loin ! Tu veux bien partager avec moi ? Je n'aurais pas la force de manger un lapin tout seul, et puis, c'est tellement plus agréable de festoyer à plusieurs . »  

Nuage Vanillé sourit, pour de vrai cette fois et s'assit au côté du matou. Elle était soulagé que le chat ne lui pose pas de questions car elle n'aurait pas été sûr de pouvoir y répondre correctement et amicalement. Elle n'aimait pas les chats trop curieux au point de chercher des potins stupides, ce genre de chats elle les déteste. En s'approchant du matou elle avait bien remarqué que le liquide rouge et poisseux collant sur son pelage était bien du sang, il y avait aussi coincé entre deux plaies des morceaux de verres venant sûrement des serres, elle sourit, elle avait peut-être trouvé un chat encore plus maladroit qu'elle!

« Ha, ça c'est la vrai vie ... »

Nuage Vanillé ronronna, c'est vrai pendant quelques secondes touts ses problèmes c'était évanoui! Mais maintenant tout lui revenait en pleine figure, elle ferma les yeux quelques secondes et se concentra sur sa respiration, c'est la seule chose qui la calme quand elle commence à perdre ses moyens. Une fois ses yeux ouverts elle se demanda si le matou ne pourrait pas lui donner des conseils, malgré sa maladresse il semblait intelligent et peut-être que si elle ne lui disait pas tout il pourrait l'aider? Au moins la conseillait et lui dire son point de vue, après tout elle est ouverte à touts les avis! Elle se racla la gorge et commença:

« Est ce qu'il t'es déjà arrivé de devoir prendre une décision très.. Compliquée et qui changera ta vie pour toujours, qui sera sûrement décisive? »

Elle regardait maintenant le paysage qui s'offrait à elle, les petits bouts de verres brillant à la lumière du soleil et les serres abandonnés par les bipèdes donnait à cet endroit une ambiance magique.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Vanish
Date d’inscription : 10/08/2014
Messages : 1208
Puf : Vanish | Vahiné | Vanill' | VanillaCooky | Kirikou | et bien d'autres..
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 17
Multi-comptes : //
Félin Célèbre
Âme d'argent
Félin Célèbre
Jeu 18 Fév 2016 - 18:59
Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI] 1452190317-ba3c7d3ee14cfee2c98fcbd61a1771ce




Une balade matinale pour oublier le passé...

« Memories ♫ »





L'apprentie ronronna délicieusement à la proposition de l'aimable vétéran de cendre, il la sentait tendu et nerveuse comme si elle cherchait à paraître la plus naturelle possible en sa présence mais ses manières, sa posture, sa respiration tout en elle suintait la tristesse et les regrets et ce n'était pas dans une vaine tentative d'abstraction de ses émotions, qu'elle pouvait cacher ses véritables sentiments aux sens aiguisés du félin observateur.

Dans un ton faussement heureux, d'une voix hésitante elle lui adressa une question des plus profondes :  

« Est ce qu'il t'es déjà arrivé de devoir prendre une décision très.. Compliquée et qui changera ta vie pour toujours, qui sera sûrement décisive? »

A ces mots, le matou de plomb déglutit amèrement, son regard auparavant joyeux et pétillant s'assombrit, comme enveloppé d'un linceul ténébreux.
Un long soupir d'ennui glissa silencieusement entre ses babines, sa respiration lente et énergique se fît d'un seul coup plus morne et froide, il hésita un instant, plongeant son regard vers le plafond de cristal, il se perdit dans ses pensées.

Était-ce de la tristesse, du remord, des regrets ou bien un certain mélancolisme qui le traversait ? A ce moment-là, il ne pouvait le définir. Une étrange sensation, comme un liquide glaciale et fantomatique semblait s'écouler au niveau de son estomac, au plus profond de lui même, une poigne glaciale et squelettique enserrée son cœur entre ses doigts osseux.

Sans doute le spectre de ses souvenirs, qui, inlassablement revenait encore et encore, rappelant à lui ses fautes, ses promesses et erreurs passées...
Ses défunts amis, ils les revoyaient un par un, défilant avec la même expression faciale, un grand sourire gravé comme une faux, se frayant un chemin entre les moustaches de leurs visages, soutenant leurs petites truffes....

Et, au fond de son âme, comme un écho lointain, il entendait leurs voix raisonnées. Un léger frisson traversa le corps du guerrier, les mots de la chatte se réfractaient à son esprit en une triste berceuse, avait-il déjà pris une décision ayant causé un tournant dans sa vie ? Bien sûr que oui et chaque jour que le clan des étoiles faisait, il tentait tant bien que mal de respecter cette " promesse ", celle de ne plus jamais perdre un de ses amis.

C'est quand on est finalement seul que l'on se rend compte de tous ce que nous avions. Une personne, si puissante, haute-socialement, effroyable, bonne, populaire etc... soit-elle n'est plus rien dans la solitude.
Une grande question qui est souvent posé par les philosophes est celle-ci ; " Si un arbre tombe dans la forêt mais que personne n'est la pour l'entendre, fait-il du bruit ? " Voilà ce qui résume parfaitement en somme, la solitude. Fait-on du bruit lorsque l'on est seul ? Si personne n'est là pour vous écoutez, pour discutez, pour vous faire vous sentir vivant est-ce qu'au final vous existez ?

Quand les personnes qui comptent pour nous disparaissent, elles emportent avec elles une partie de notre être et parfois, la douleur est si intense que l'on fini par s'oublier sois-même, se questionnant sur la cruauté de la vie, s'interrogeant sur le pourquoi du comment, se torturant violemment dans une morosité diffuse, se demandant alors pourquoi nous sommes si lâches, pourquoi les larmes coulent-elles le longs de nos joues ? Pourquoi cela fait-il si mal ? Et dans notre folle quête d'une réponse inexistante, c'est nous qui mourrons petit à petit, comme la lumière vacillante d'une bougie sur le point de se consumé.

Mais au fond... Qui sont les plus lâches ? Ceux qui laissent leurs amis dans le deuil et l'amertume ? Ou bien ceux qui enterrent leurs compagnons les larmes aux yeux ? On se moque bien souvent des vivants pour leurs sensibilités et on honore les morts pour leurs courages, pourtant, c'est ceux qui restent en vie qui accumulent le plus de fardeaux à supporter.
Chaque mort est comme une pierre, on ne peut choisir de la porter avec sois ou bien de la laisser choir sur le sol et plus vos liens avec la personne sont forts et plus le poids en est imposant.

Cette charge, malgrè son extrême contrainte peut semblait si légère si l'on se donne les moyens de la porter, bien sûr la première fois, les muscles n'y sont pas habitués, ils tremblent, faillissent sous la densité écrasante de la nostalgie des jours heureux, cependant est-ce une raison pour se laisser écraser ?  
Gin, malgrè le nombre incalculable de pierres amassaient sur son dos avait toujours su se tenir sur ses quatre pattes, droit et vaillant, d'une stoïcité sans égale et même s'il lui est arrivait de vacillait de temps à autres, il n'à jamais perdu de vue ses objectifs et à toujours sus tenir en équilibre sur le fil de sa vie.



Prendre une décision, ce n'est certes pas chose facile mais si l'on s'y tient et que l'on sait regarder au-delà, alors le poids, la douleur, la souffrance, la fatigue, la tristesse, tous cela n'a plus aucune importance.
La volonté de vivre et de surmonter ses démons en eux-mêmes permettent à une personne de grandir et devenir plus forte.
Alors que les muscles se solidifient, que l'esprit s'endurcit, que le cœur se contracte et que le regard se diffuse vers l'horizon, il n'y à plus raison de réfléchir et d'avoir des remords.

Après ce court moment de silence, le chat ouvrit la bouche et d'une voix résolu, relevant la tête, les pupilles flamboyantes d'une envie de vivre jusque là alors inattendus, s'exprima avec autant de véracité qu'un flamboiement incandescent sévissait dans son âme :

"-Oui, peut-être même plus d'une fois, cependant, hormis la mort dans la vie, rien n'est décisif. Tu peut toujours changer ton destin, évoluer et te projeter vers l'avenir, lorsqu'il ne reste plus que toi et que le monde entier semble s’effondrer autours de ta personne, tu ne dois en aucun cas reculer ou te laisser choir dans le néant. Ceux qui choisisse la facilité en s'enfuyant ou en mourant ne connaîtrons jamais le vrai bonheur ....

Il reprit son souffle un bref instant, adressant un sourire bienveillant en direction de la jeune apprentie :

Au reflet de tes yeux, je vois très bien que tu as perdu quelqu'un qui t'était chère, tu sais j'en ai tellement vu ... des regards comme le tien... Te reste t'il quelque chose dans ta vie ? Des amis ? Notre clan ? Un parent ? Ou n'importe quoi que tu puisses protéger avec tes crocs et tes griffes ?
Si oui, prend la décision de le faire et sinon trouve quelque chose à défendre ! Si tu te considères seul, ne le crois pas, tout ton clan est derrière toi et moi aussi ... S'il venait à arriver quelque chose à toi ou à l'un d'eux... J'aurais un fardeau de plus sur mon dos et tu ne laisserais pas un amis porter tous seul un poids si lourd ?


Le matou de poussière caressa affectueusement la tête de Nuage de vanille du bout de son museau, lui qui avait tant perdu en ce monde, il ne comptait pas faire encore une fois le deuil d'une autre personne et si, son amitié seulement suffisait à rendre heureux quelqu'un, alors il l'offrirait gracieusement, passant au-dessus de son flegme habituel et mettant de coter son honneur un court instant, afin de partager ses espoirs et ses rêves avec autrui.

Gin se releva avec ennuie et fatigue, s'étirant de tout son long et baillant à s'en décrocher la mâchoire. Il ne comptait pas s'éterniser dans cet endroit et souhaitait ramener l'apprentie au campement afin de lui changer les idées et de lui permettre d'allez mieux.
D'un mouvement de la queue il lui fît signe de le suivre :

" On rentre ? "








Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI] 1452190326-sword
Âme d'argent
Date d’inscription : 30/01/2016
Messages : 632
Puf : Gin
Âge : 22
Multi-comptes : Non.
Félin Légendaire
Vanish
Félin Légendaire
Mer 24 Fév 2016 - 7:33
Moi? J'ai toujours de la chance.. Ou pas!

Avec Nuage de Menthe

Âme d'Argent semblait rentrer dans une sorte de phase, il regardait un point lointain que Nuage Vanillé ne pouvait voir, dans ses yeux des sentiments se déchaînaient comme si son âme se déchirait silencieusement, Nuage Vanillé osait à peine respirer, cette situation était très stressante! Pourquoi une question comme celle-ci le mettait dans un tel état? Cette question n'est serte pas anodine mais elle n'a rien de si spécial? D'un autre point de vu tout dépend de ce que l'on pense, cette question peut ne rien vouloir dire pour certains mais pour d'autres ça peut être un enfer, un supplice de devoir y répondre. Nuage Vanillé avait peur que le matou lui demande l'origine de cette question, avec ses yeux et ses mouvements lents et tristes elle en avait trop dit, beaucoup trop dit.. Elle n'aime pas les chats qui ont pitiés des autres car quand ils nous disent que ce n'est rien et que ça va passer c'est faut, ce n'est pas rien et ce n'est pas passé, c'est vrai, elle se sent peut-être un peu mieux que le jour où elle a appris cette terrible nouvelle mais elle a toujours l'impression d'avoir un vide en elle et le vide, il ne disparait pas et il ne disparaitra sûrement jamais. Le silence englobait les deux chats et aucuns d'eux ne faisaient le moindre geste, si on ne voyait pas leur flanc s'abaissaient on aurait cru qu'ils étaient de vulgaires statues.

« Oui, peut-être même plus d'une fois, cependant, hormis la mort dans la vie, rien n'est décisif. Tu peut toujours changer ton destin, évoluer et te projeter vers l'avenir, lorsqu'il ne reste plus que toi et que le monde entier semble s’effondrer autours de ta personne, tu ne dois en aucun cas reculer ou te laisser choir dans le néant. Ceux qui choisisse la facilité en s'enfuyant ou en mourant ne connaîtrons jamais le vrai bonheur ....  »

Nuage Vanillé avait envie de pleurer, elle ne regrettait pas du tout sa décision, elle avait besoin d'un conseillé en ce moment, elle avait besoin d'un parent.. Mais elle n'était pas proche de son père ni de ses deux autres frères.. Elle était proche de Nuage de la Source évidemment mais elle avait déjà assez de problèmes comme ça elle aussi! Voilà aussi pourquoi sa mère lui manquait plus personne n'était là pour lui dire quoi faire, elle avait besoin d'un "chef" qui serait là pour lui faire prendre de bonnes décisions, et aujourd'hui, c'était Âme d'Argent.

« Au reflet de tes yeux, je vois très bien que tu as perdu quelqu'un qui t'était chère, tu sais j'en ai tellement vu ... des regards comme le tien... Te reste t'il quelque chose dans ta vie ? Des amis ? Notre clan ? Un parent ? Ou n'importe quoi que tu puisses protéger avec tes crocs et tes griffes ?
Si oui, prend la décision de le faire et sinon trouve quelque chose à défendre ! Si tu te considères seul, ne le crois pas, tout ton clan est derrière toi et moi aussi ... S'il venait à arriver quelque chose à toi ou à l'un d'eux... J'aurais un fardeau de plus sur mon dos et tu ne laisserais pas un amis porter tous seul un poids si lourd ? »


Vanill' réfléchit, des amis? Pas vraiment enfin ils ne comptent pas à ses yeux, un parent? Plus maintenant.. Une famille, Nuage de la Source.. Elle n'avait qu'elle, que sa sœur, sa sœur qui était son amie, qui était sa meilleure amie mais qui était surtout sa sœur, liait par le sang pour toujours et à jamais. Oui, il faudra la protéger mais pour l'instant c'était plus Nuage de la Source qui la protégeait plus tôt que le contraire.. Le matou la caressa gentiment avec sa tête, cela l'apaisait un peu, elle ne s'attendait pas à toutes ces émotions en venant ici tout à l'heure, elle ne s'attendait même pas à trouver quelqu'un ici.. Nuage Vanillé bailla quelques instants après Âme d'Argent et avant même que celui-ci parle elle avait comprit ce qu'il allait dire:

« On rentre ? »

Elle hocha la tête positivement et s'étira, sa promenade était terminé.. Elle ne savait guère si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle, elle avait devoir rentrer au camp et entamait sa routine comme chaque jour mais elle avait compris des choses essentielles et ce sera sûrement plus facile à vivre. Avant de repartir en direction du camp elle chuchota assez fort pour que le matou entende:


« Merci Âme d'Argent, merci. »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Vanish
Date d’inscription : 10/08/2014
Messages : 1208
Puf : Vanish | Vahiné | Vanill' | VanillaCooky | Kirikou | et bien d'autres..
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 17
Multi-comptes : //
Contenu sponsorisé
Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: