Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Qu'es ce que tu veux, minus ? [Patte Trapéziste.]
Invité
Invité
Mer 16 Avr 2014 - 22:40



Il faisait beau. Les doux rayons du soleil caressait chaque fibre de pelage des guerriers. Le clan de l'Ombre était bien perdu en ce moment. La meneuse était en train de rendre son dernier souffle pour laisser place à la lieutenante, Déréliction de la Louve. Cela ne dérangeait pas Reine Elfique, elle aimait beaucoup la chatte qui le ressemblait également. Peu être était-ce pour sa ? C'était justement ce reflet miroir qui faisait qu'elle appréciait Louve ? De plus, il y avait le clan de l'Apothéose qui habitait toujours avec eux. Reine Elfique avait envie de les bouffer un par un tellement que ne les supportait pas. De plus leur nom était complètement nul celons la chatte crème. Apothéose, non mais qu'elle blague ! Manque d'imagination celons elle. Puis les chatons adoptaient tous un comportement bizarre. Elfie ignorait pourquoi, mais ils ce mettaient tous à adorer le clan de l'Apothéose. La chatte détestait encore plus sa. Pourquoi aimer ces lézard ? Qu'es ce qu'il avait plus que le clan de l'Ombre, à part les observers chaque jour pour voir comment ils vivent ? Non mais franchement, y'a pas de quoi les admirer, ces gros fainéant. Cela avait le don d'exaspérer Elfie, parce que c'était juste un clan avec un chef paresseux, qui n'avait pas eu d'autre idée que copier les clans pour pouvoir faire pareil en suite. Si il avait pas d'imagination, sa servait à rien dans ce cas de venir troublé les clans. Ils avaient qu'a changé de chef, voilà tout. Enrouler dans un tapis de mousse, Reine Elfique dormait à point fermer. Elle avait participer à la patrouille matinale malgrès elle. Après avoir fouiller le térritoire de font en comble, et avoir gueulé sur tout le monde que sa servait à rien de la réveiller si y'avait personne, elle était repartie dans la tanière des guerriers finir sa nuit. Puis y'avait aussi ce chat, Envol de l'Aigle, qui ne cessait de la suivre partout et de la charrier. Rare était les moments ou elle était tranquille, parce qu'il était toujours dans le coin à la faire chier. Et comme Elfie était du genre à rétorquer, elle s'amusait à le blesser à son tour. Elle avait beau le détester, au fond d'elle il l'amusait et elle l'aimait bien. Un cris fit sursauter Reine Elfique de sa couche, qui bondit sur ses pattes le poil hérisser. La chatte crusta du regard les alentours, ce rappelant qu'elle était dans la tanière des guerriers. Un cris rageur sortit de sa gorge tendit qu'elle donna un coup de patte furtif dans la couche du voisin, la mettant sans dessus dessous. Qui avait hurlé jusqu'à l'étouffement, jusqu'à la réveiller. La chatte grogna, elle dormait paisiblement, et un imbécile l'avait réveiller. Si c'était un guerrier du clan de l'Apothéose, elle allait lui faire sa fête. La chatte sortit de la tanière, le soleil révèlent des prunelles bleus exquises. Elle ferma un moment ces pupilles, pour s'habituer au soleil transperçant. Quand ce fut le cas, elle les rouvrit de nouveau et ce lança au milieu du camp, dans lequel un groupe était réunit. D'après ce qu'elle essayait de comprendre, un apprentis n'était pas revenu de la chasse. Elfie leva les yeux au ciel, sa valait pas la peine de hurler pour sa. La chatte fit demi-tour pendant que la lieutenante organisait des patrouilles de recherche. Elle ce lança dans le buisson d'épines pour ce changer les idées. Chercher un apprentis était le cadet de ces soucis, elle avait d'autre chose à faire que de chercher un incompétent qui ne sait pas survivre. Elle trottina prêt du charnier, faisant fuir des rats sur sont passage quand des bruits anormal venait du ruisseau. Reine Elfique ce dirigea alors vers celui ci, curieuse de savoir ce qui faisait tout ce raffut. La guerrière remarqua alors l’apprentie sois disant perdu, qui était coincé au milieu de l'eau. Les courants était tellement fort qu'il n'arrivait pas à revenir vers la rive. Reine Elfique soupira, elle avait pas envie d'aller le chercher. Mais si elle faisait rien elle ce prendrait une bonne trempe. Alors, d'un mouvement las sans envie, elle sauta sur un rocher agile au milieu de l'eau. Les gouttes venait mouiller son pelage, et Elfie ronchonnait rien qu'a l'idée qu'elle allait devoir refaire sa toilette. Elle attendit un moment que l'apprentis ce dirigea vers elle, et elle l'attrapa pas le cou au moment ou il passait. Il était lourd ce bouffon ! La chatte grogne entre ces dents tendit qu'elle essayait de la porté, et sauta sur la berge. Elle laissa tomber brutalement le chat sur la rive.

« Ta pas d'autre chose à faire que de te foutre à l'eau dit moi ? A cause de toi je suis trempée, incapable ! » L'insulta t-elle, les yeux flamboyant. L'apprentis leva la tête, trempée, haletant. Puis il tourna ces yeux vers elle, la fusillant du regard. La chatte l'observa à son tour, de son regard dur et je m'enfoustime.

« Toute façon j'avais pas besoin de toi !» Lui grogna t-il. Vraiment ? Reine Elfique l'observa un moment, une lueur malicieuse dans le regard. La chatte ce leva avec adresse, un sourire moqueur sur le visage.

« Vraiment ? » demanda t-elle pour être sur. Elle avait oublier à qu'elle point son clan était fière. Ou ils préféraient mourir que d'avoir besoin d'elle. La chatte l'observa, fourbe, la lueur grandissait dans son regard, non rassurante. L'apprentis opina, sur de lui et la défiant du regard.

« Très bien.» Ricana t-elle. La chatte le poussa de nouveau dans l'eau et l'apprentis ce retrouva de nouveau coincer dans les courants. Puis elle s'en alla, le laissant là dans l'eau. Il lui cria de l'aider, qu'il s'excusait, mais Elfie lui répondit qu'il n'avait pas besoin d'elle. La chatte trottina de nouveau dans une forêt de chêne. Un sourire s'affichait sur son visage, contente de son mauvais tour. Il l'avait bien chercher cette avorton ! Elle ne se souciait même pas si il allait vivre ou mourir, elle s'en foutait complètement. Et elle savait que l'apprentie ne dirait rien, parce qu'il avait peur qu'elle lui joue un autre mauvais tour. Bien que quand elle s'ennuyait, c'était Nuage du Lion qui avait à faire a ses expérience loufoque. Le novice ce faisait à chaque fois avoir par elle, et subissait des expériences parfois dangereuse, parfois blessante. La dernière fois elle l'avait exposée à un abeille pour voir si elle faisait mal quand elle piquait. Comme il était naïf. Ce n'était qu'un pantin, un pantin de Reine Elfique, un petit jeux qui la distrayait quand elle s'ennuyait. Même avec tout les mauvais tours, il continuait de ce faire avoir. Des fois elle ce surprenait à avoir de la pitié pour lui, mais ce n'était que de courte passage, puisque cela s'en allait aussitôt que c'était revenu. La chatte observa un grand chêne au loin avec une branche assez haute pour ce reposer. La guerrière arriva en bas de l'immense tronc, pris appuie sur ces pattes arrières et ce jeta sur l’écorce. Elle planta ces griffes profondément dans le tronc et grimpa à toute allure vers la branche verte de feuillage. Plus elle montait, plus le sol était loin d'elle. Mais Reine Elfique n'avait pas le vertige, elle ne l'avait jamais. Elle attérit sur le tronc, a bout de souffle et ce coucha derrières les feuillages de la branche. Personne ne la verrait, elle était dissimulée parmi les grosses feuilles vertes. Goutté à la tranquillité était un peu le train train quotidien de la chatte. Elle passait souvent son temps perché à un arbre, le regard sur l'horizon. De là ou elle était elle pouvait voir les autres térritoires de clans. Elle distinguait aussi les gigotement et les piaillements de l'apprentis. Il était encore vivant, la chatte était déçu. Soudain tout s'arrêta, Reine Elfique leva le regard, quelqu'un l'avait sauvé ou il était mort ? Bah ! Elle s'en fichait, du moment qu'elle dormait tranquille c'était tous ce qui importait. Son regard divaguait parmis les térritoire, quand un vieux bâtiment attira son attention. La chatte dressa les oreilles. Piqué par la curiosité, elle fis demi-tour de sa branche et planta ces griffes de l'écorse. Elle n'aimait jamais redescendre d'un arbre, parce que sa allait toujours trop vite et parfois elle attérissait mal sur ses pattes. Quand elle attérit en bas, elle tourna le regard et ce lança en course dans les fourrés. Elle courrait, dépassant la limite de son térritoire. Celui ci ne contenait aucune odeurs, c'était les terres libres. Elle s'arrêta un moment de courir pour trottiner sur l'herbe dorée par le soleil. Quand le batiments fut en vue, elle fut surprise de découvrir qu'il s'agissait d'une ancienne antre de bipède. Les pierres était vieille et il tombait en ruine. Pourtant, elle s'arrêta devant les marches, la porte était grande ouverte et dedans sa semblait immense. Elle apercevait des drôles de couleur, comme un arc en ciel qui émanait des vitres, de plus il y avait de drôle de motif. La chatte observa un moment dehors. Devait elle entrer ou pas ?
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 17 Avr 2014 - 9:22
Qu'est - ce que tu veux minus ?♫

   
Patte Trapéziste & Reine Elfique ♪



Les pattes tremblantes, le jeune félin avançait doucement, tandis que la douce brise effleurait son visage. Celle - ci l'inspirait tellement, il aimait sentir le vent venir se frotter contre son pelage, réchauffer le chaton dans des instants le mettant à rude épreuve. Les alizés dansaient la valse çà et là pendant que le félin continuait son chemin. C'était la première fois qu'il quittait le camp, pour aller explorer les territoires solitaires. Pour arriver à ses fins, il avait suivi Reine Elfique, une guerrière du clan. Elle possédait un caractère assez... grognon va - t - on dire. Elle ne s'était vraiment jamais intéressée à Patte Trapéziste. À son goût, il sautait trop, bougeait trop, par rapport aux autres rejetons. Mais bon, Patte Trapéziste finirait par s'y habituer.

Peu de temps après, ils arrivèrent devant un bâtiment étrange. Des moisissures ornaient les murs, accompagnés de mousse gluante verdâtre. Le chaton se cacha derrière une colonne, et ne voyait plus la guerrière. Il pencha sa tête pour tenter de la repérer, sans succès. Il contourna le poteau derrière lequel il était, et s'aperçut qu'elle avait disparu. Tout d'un coup, il fit craquer des feuilles, et trembla de peur.

Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 17 Avr 2014 - 18:32

La chatte sentait la lumière arc en ciel ce poser sur son pelage crème. Les vitres scintillait de mille feux, et elle ne put porter son attention sur les couleurs vives de chaque carreaux. Du bleu, du rouge et du vert. Même du jaune parfois. Reine Elfique observa un moment derrière elle, elle cru entendre des pas la suivre. La chatte se retourna pour s'avancer prêt des fourrés. Personne n'étais la. Pourtant elle avait jurer entendre un bruit. Une odeur du clan de l'Ombre flottait dans l'air. Qui avait osé la suivre ? Il ce prendrait une bonne trempe en tout cas. Reine Elfique détestait quand ont ce mettait à la suivre. A chaque fois qu'elle voulait être tranquille y'avait toujours un imbécile pour la suivre ou elle allait. La chatte grommela à l'idée de trouver encore un membre du clan. Ou alors c'était l’appentis des idiots qu'elle n'avait hésité à rebalancer dans l'eau qui l'avait suivit. Dans ce cas elle allait lui faire comprendre une bonne fois pour toute que c'était belle et bien un incapable. Evil Queen jeta un dernier regard derrière elle, et ce détourna pour retourner prêt des escaliers. Elle sauta sur le premier, puis le second et le troisiéme. Elle continua d'effectuer des bons gracieux avant d'atteindre le palier du batiments. De drôle d'odeur ce mélangeait, il y avait là un parfum qui fit plissé le nez à la chatte crème. Beurk ! Comment les bipèdes pouvaient vivre dans un lieu pareil avec un tel odeur ? Un bruissement retentit, une souris courra à l'extérieur, la peur lui donnant des ailes. Un rire s'éleva dans l'air, celui de la chatte au yeux bleu. Elle donna un coup de patte vif lorsque le rongeur sortait, ce tenant juste devant elle et ne l'ayant pas vue. Puis elle le tua à coups de crocs bien placés. Elle ce rappela qu'elle n'avait pas manger quand elle était partie. La chatte entama alors la souris à grande bouché, avant de jeter son cadavre sur le sol herbeux. Elle était rassasié, assez plein pour avoir des forces en cas de besoin. Les fourrés remuèrent encore, et un petit chaton arriva en courrant. Quand il remarqua qu'Elfie l'avait vue, il s'arrêta net, tétaniser. La chatte fut en colère de savoir qu'on l'avait encore suivis, elle dévisagea le chaton. Bon sang ! Quand es ce qu'elle pourrait ce balader sans qu'un idiot ne la suivent ? Pourquoi était t-ils tous aussi intéresser par sa vie ? Parce que la leurs étaient des plus ennuyantes, voilà pourquoi. C'est sur que quand ont est des gentils petit chat chat tel les cousins domestiques, notre vie et des plus ennuyantes. La chatte ce mit à sourire à cette idée, pis elle reporta son attention sur le chaton terrorisé. Qu'elle courage avait t-il du exercer pour venir jusqu'ici, tel le trouillard qu'il avait l'air d'être. Mais ce n'est pas Evil Queen qui allait le renvoyer chez lui. Elle ne faisait pas partie de ceux qui s'inquiétait dès qu'un chaton s'évadait. Elle descendit les marche, toisant de son regard bleu la boule de poil rousse qui tremblait. Pourquoi l'avoir suivit si il avait aussi peur ? Encore une futur incapable. Ce dit t-elle. Ou alors les chatons s'amusait à faire d'elle une légendes en disant qu'elle était méchante. La chatte sourit de plus belle à cette pensée. Térrorisé les chatons faisait bien partis de ces possibilités. Elle s'asseya devant le chaton, elle reconnu alors celui ci. Qu'elle exploit ! Reine Elfique qui ce souvenait de lui. Note dans le calendrier s'il vous plait ! Elfie avait été attentive au moins une fois dans sa vie. Elle qui avait tendance à confondre les noms. Juste parce faute d'inattention, parce qu'elle s'en foutait royalement de qui s'appelait comme ça. Bref, elle dévisagea Patte Trapéziste. C'était le frère d'Envol de l'Aigle. Celui passait ses journées à ennuyer Elfie. La chatte ce demandait si ce n'était pas lui qui l'avait envoyer. Elle leva le regard pour inspecter les fourrés. Si sa ce trouve il allait même sortir d'ici. Quand le temps fut plus long, elle baissa le regard de nouveau.

« Qu'es ce que tu fiche ici ? Dégage de là j'ai  vue ce trou de bipède la première ! » Feula t-elle le regard noir. Elle l'avait bien vue la première en effet, elle laisserait pas un chaton lui voler sa découverte. Sur ce, elle ce détourna et regagna les marches queue et tête haute. La chatte ce fichait éperdument de lui faire peur ou non. Il pouvait mourir de peur que ne cillerait pas une seconde. Elle avait d'autre chose à faire que de s'occuper d'un autre incapable, au pire si il voulait rejoindre l'autre imbécile dans la rivière y'aurait pas de soucis, elle le ferait avec joie. Puis, comme pour oublier l’existence du chaton, elle fit un pas et poussa la porte d'un coup d'épaule. Elle grinça avant de s'arrêter net contre le mur. Reine Elfique vit alors ce qu'elle n'avait pas remarquer tout de suite. D'énorme bout de boit s'alignait de chaque cotés les un derrières les autres. Ca devait sûrement être ici que s'asseyait les bipèdes. Au milieu il y avait un drôle de poteau blanc avec un vieux livre dessus. Et derrière des drôles de statue qui ressemblait au bipèdes semblait figés pour l'éternité dans leur peau blanche. Les carreaux représentait bien ce qu'elle avait pensée : Des bipèdes en actions. La couleurs de chaque carreau reflétait dans toute la pièce, l'illuminant d'une couleur arc en ciel. Evil Queen laissa le chaton derrière elle, et fit un pas pour s'approcher de la grande allée, qui séparait chaque siége de bois. La chatte trottina, défilant devant les grandes rangés de bancs. Ces pas silencieux martelait le sol. Elle ce dirigea droit vers la statue et entreprit de l'escalader tel les arbres qu'elle savait si bien escalader aussi. Elle fit un bond, et s'accrocha à l'un de ces bras. Ces pattes crissait sur la statue mais elle réussit à ce dresser sur la tête de la statue aussi facilement qu'un chaton montait sur une pierre. Assise, elle pouvait y voir toute l'église. En face d'elle, un énorme piano était installer sur une piéce au dessus des gens. Il ressemblait à celui qui était juste en contre bas, avec des autres sièges en bois pour s'y installer.
Anonymous
Invité
Invité
Sam 19 Avr 2014 - 8:34
Qu'est - ce que tu veux minus ?♫

   
Patte Trapéziste & Reine Elfique ♪



La brise effleurait la robe suave du matou au pelage rayonnant. La féline se tourna vers lui, d'abord les yeux dévisageant le chaton, puis bouillonnant de rage, signifiant son mécontentement. Celle - ci feula d'une voix remplie de fureur :

« Qu'est - ce que tu fiches ici ? Dégage de là j'ai vu ce trou de bipèdes la première ! »

Hein ? Mais qu'est - ce qu'elle baragouine l'autre ? Le pauvre chaton se sent déboussolé, il ne sait quoi répondre. La féline raconte n'importe quoi. C'est qu'elle veut manger dans un nid de bipèdes ou juste rentrer pour voir ce qu'il y a à l'intérieur. Dilemme. Le félin tremble et essaye de suivre la chatte qui rentre dans le nid, mais la porte se referme derrière elle. Patte Trapéziste saute sur un pilier, l'escalade, se retrouve sur une sorte de terrasse et entre dans le bâtiment par une façade en verre brisée. Il redescend par une autre colonne, et se retrouve face à la chatte. Il prit la parole :

« Je t'ai suivie, et alors ? Et toi tu fais quoi ? Tu veux devenir une chatte domestique ? »

Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Anonymous
Invité
Invité
Mer 23 Avr 2014 - 2:37

Reine Elfique continua sa petite observation, de son point de vue. Elle ne fut cependant pas surprise de voir le petit débarquer à son tour dans l'église. Évidemment, comme elle était déjà présente dans le lieu il ne risquait plus rien, ci sa ce trouve il se disait même qu'elle allait le protéger. Elle secoua la tête, pourquoi cette abrutis était là déjà ? De plus, comme ci elle devait supporter sa présence, il fallait maintenant qu'elle supporte son ignoble petite langue bien hérisser. Le ton qu'il employa avec son piteuse accent de chaton énerva Reine Elfique. Pourquoi il faisait pas de la lèche à l'Apothéose comme les autres lui ? Elle lui jeta un regard noir, avant de sauter de sa statue. Elle fit volte face au chaton, et s'approcha de lui. Elle l'observa de haute en bas, tournant autour de son petit corps si fragile. Puis, elle lui donna une pichenette dans l'oreille avant de s'éloigner à grande foulée vers le piano. Elle ? Une chatte domestique ? Non mais puis quoi encore ! Jamais de la vie elle ne se laisserait toucher par un de ses abrutis de bipède ! Rien qu'en émettant cette idée, il devait en connaître un rayon sur les bipèdes le coco. Reine Elfique sauta sur le banc qui permettait de s’assoir pour jouer au piano. Puis, de ces pattes blanches et crémeuse, elle posa prudemment une patte sur une des touches blanche de neige. En la touchant elle émit une douce mélodie qui attira de plus en plus la curiosité de la chatte. Elle pressa sa patte sur un autre des boutons, émettant une autre mélodie mais différente. Sentant l'ennuie la gagner, parce que c'était tout simplement ennuyant, elle ne voyait même pas comment faisait un bipède pour s'assoir là et jouer. Elle sauta de son banc et trouva une piéce au coin du piano. Elle tourna alors sa tête crème vers le chaton.

« Pourquoi t'es pas avec tes copains en train de faire de la lèche au clan de l'Apothéose ? Vous leurs trouvez quoi de spécial, à ces foutues renard ?! » Cracha t-elle. Oui, les chatons avait une conduite bizarre ses temps ci. Comme ci sa interessait vraiment Elfie. Mais Déréliction de la Louve voulait des réponses, donc la guerrière allait lui fournir. Et quoi de mieux que d'interroger un chaton lui même ? Après tout ils étaient l'essence même du probléme. Pourtant elle savait que Patte Trapéziste allait pialler dans un sens comme dans l'autre sans savoir pourquoi il était fasciné par ce clan. Comme tout les autres chatons qu'elle avait intérroger, de toute façon. A moins que celui ci ne soit moins débile que ses potes, et qu'il lui fournisse une réponse convenable. Les chatons n'étaient même pas au courant du danger qui les guettaient en passant leur temps devant ce clan. Pire encore, il attirait des drôles de fantôme. La chatte observa le chaton, soutenant son regard avant de s'éloigner vers la pièce inconnu. Toute façon elle savait qu'il le suivrait, parce que c'était ce qu'il faisait depuis toute à l'heure. Comment ca se fait qu'elle ne l'avait pas remarquer ? Il avait certainement du la suivre à partir de l'arbre, sinon ce microbe serait déjà partis rapporter au autres qu'elle avait peu être noyer un apprentie. La chatte poussa la porte de son épaule, comme elle l'avait fait avec la principal. Un énorme bureau était remplis de feuilles. Il y avait des étagères et une grande armoire contenant des livres. Sachant qu'il n'y avait personne, sinon elle l'aurait sentit dès qu'elle serait rentré, Reine Elfique trottina dans la piéce. Elle passa en revu les moindres détails de la piéce, et sauta du le grand siège qui roulait. Le bureau contenait des stylos, des feuilles mais aussi des bouquin et des objets. La chatte poussa un pot de stylos qui ce fracasse au sol. « abrutis de bipède.» Murmura t-elle en regardant les stylos éparpiller sur le sol.
Anonymous
Invité
Invité
Mer 30 Avr 2014 - 16:13
Qu'est - ce que tu veux minus ?♫

   
Patte Trapéziste & Reine Elfique ♪



L
e chaton attendait une réponse. Cependant, comme celle - ci tardait à sortir de la bouche de la majestueuse chatte, il repensa au clan de l'Ombre. Sa sœur, Déréliction de la Louve, ne faisait aucunement attention à lui, de même que son frère, Envol de l'Aigle, un guerrier prétentieux et charmeur. Mais bon, il avait appris à vivre avec. Transporté dans le passé, il se faisait une image flou du moment où il demeurait né. IL sortait du ventre de sa mère, recroquevillé sur lui - même, entouré d'un liquide visqueux. Ses pensées continuaient sur la même cassette, mais elles furent interrompues par la voix tonitruante de la guerrière.

« Pourquoi t'es pas avec tes copains en train de faire de la lèche au clan de l'Apothéose ? Vous leur trouvez quoi de spécial, à ces foutus renards ?! »

Elle l'interrogeait de ce fameux clan. Ainsi donc, on dirait que le clan de l'Ombre mène une enquête sur ces " terroristes ". Patte Trapéziste se souvient très bien du jour où il s'était échappé de la pouponnière pour voir l'assemblée. Une dénommée Complaintes Marines s'était présentée en tant que chaman du clan. Spectre Démoniaque, arrivé peu de temps après, s'était désigné en tant que chef. Pour ne pas perdre la féline, le maître des trapèzes courut jusqu'à elle. Il tenta de lui fournir une réponse la plus convenable qui soit :

« Simplement parce que j'essaye de recueillir des informations. Je ne vais pas te le cacher, j'étais à l'assemblée, dans un buisson. Personne ne m'a vu. Et tu veux savoir quoi ? Eh bien ce clan n'a pa d'importance. Nous avons déjà battu d'autres menaces plus importantes. Je n'ai pas peur d'eux, seul les faibles se fermeront sur eux. Je me souviens de tout ce que j'ai appris sur eux. Oui, pour éviter que tu poses la question, je les ai déjà espionnés plusieurs fois. Je connais bien leur mode de vie. Il est semblable à celui des clans. Ils chassent dans des vastes forêts, leur gibier est semblable à celui du clan du Tonnerre, oiseaux en tous genres, et rongeurs. En unissant nos forces nous avons déjà battu plusieurs menaces en même temps, pourquoi n'y arriverons nous pas aujourd'hui ? »

Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Anonymous
Invité
Invité
Ven 2 Mai 2014 - 0:56

Assise sur son bureau, Reine Elfique laissa son esprit à la contemplation des carreaux. Dehors, le vent tournait à une allure folle, répondant un grognement dans l'air. Des petites goûtes parlaient peu à peu et la chatte devina tout de suite qu'un orage allait surement ce préparer. Zut ! Elle allait être coincé ici, dans ce stupide nid de bipède avec un chaton. Enfin, stupide nid à bipède qu'elle avait tenu personnellement à visiter. Une éclair zébra le ciel, illuminant les nuages noirs pendant quelque seconde. Reine Elfique secoua la tête, le chaton était venu prêt d'elle. De là ou elle était perché, elle pouvait le voir de haut. Elle fut prise d'un étrange sentiments de nostalgie, et ses yeux reflétait une lueur de tristesse. Cette petite boule de poil lui faisait pensé à quelqu'un. Un chaton qu'elle avait aimée et chéris. La seule personne dans ce monde en qui elle tenait temps. Pourquoi es ce qu'elle pensait à Petit Panda, sa fille défunte ? Patte Trapéziste lui rappelait t-elle son chaton perdu ? La chatte secoua la tête pour chasser ses pensés. Elle ne devait pas faiblir, elle ce l'interdisait. Pensée à son passé était une marque de faiblesse et n'importe qui le voyant pourrait s'en saisir. Elle ne laisserais pas le chaton le voir, surtout un chaton. Jusqu'à maintenant personne ne connaissait son histoire, sur la mort de sa fille qu'elle a accompagner jusqu'à son dernier souffle. Personne ne savait qu'elle avait refoulée son deuil au plus profond de son cœur sombre. Non, personne ne savait qu'elle avait été bonne autrefois et qu'elle c'est juste laissée allée à la méchanceté et à la moquerie. Et si cela tombait entre les mains d'un chaton, il ne lui faudrait pas longtemps pour aller en parler à tout le monde. Ce serait la fin pour la chatte qui serait prise en pitié, les gentils petits mot doux et geste affectueux l’envahirais comme le mal vert envahis les chatons la saison des feuilles mortes. Patte Trapéziste répondit à la question qu'elle lui avait posée.

La chatte écarquilla les yeux quand il lui dit qu'il était venu à l'assemblée. Un sourire malicieux apparu sur son visage. Comme il l'amusait ! Elfie pensa à contre cœur qu'en faite elle commençait à bien l'aimer. Il parlait du clan de l'Apothéose comme il ce devait, et il avait raison sur toute la ligne. La chatte repensa à l'assemblée, quand Étoile de la Tigresse avait annoncer qu'elle avait une nouvelle guerrière au nom de Rayon de Lune. Quand Reine Elfique avait suivie le regard des autres sur la dénomée Rayon de Lune, elle avait découvert que sa sœur était encore vivante. Car sa sœur, était Rayon de Lune. Elle avait pas pu mourir emportée par un faucon celle là ? La chatte pensait sincèrement que le clan du Vent allait la renvoyer ailleurs, qu'elle serait en suite morte dans un coin. Mais non, y'avait fallu qu'il la prenne sous leurs ailes ! La chatte pesta rien qu'en y pensant. Elle allait devoir vivre avec le faite que sa sœur était toujours vivante. Pis Folie Noire qui s'en fichait. Son frère n'était qu'un bon à rien et elle ce demandait si finalement sa aurait pas été mieux que se soit lui qu'elle abandonne. Tanpis, Reine Elfique ce débarrassera d'elle une autre fois. Elle continua d'écouter le chaton, mais elle ne comprit pas tout à fait ces mots de la fin. Il parlait de quoi là ? S'unir avec ces imbéciles d'Apothéose ou elle rêvait ?

« Attend morveux, tu veut t’allier avec ces cervelles de souris ?! » Grogna t-elle l'espace d'un instant. Jamais, ô grand jamais elle ferait sa. Elle préférait mourir que de s'allier à eux. Qu'elle horreur, le clan de l'Apothéose ! Elle en feula rien que d'y penser. Elle sauta du bureau, faisant tombée un cahier en passant et repartis dans la grande salle ou il y avait tout les bancs. Elle trottina vers la sortie, et s'arrête à quelque millimètre prêt de la sortie. Il pleuvait toujours et le Tonnerre retentit. Elle ne pouvait pas sortir dehors, elle ne voulait pas ce trempée. Elle soupira et s'asseya devant les portes, observant le spectacle qu'offrait la nature malgrès elle.
Anonymous
Invité
Invité
Ven 2 Mai 2014 - 7:35
Qu'est - ce que tu veux minus ?♫

   
Patte Trapéziste & Reine Elfique ♪



Tu attendais là, juste après que tes paroles rejoignirent le cerveau de Reine Elfique, qui comprenait en un éclair tes dires. La chatte leva la tête, et, une goutte, puis une autre goutte et une troisième goutte tombèrent, se fracassèrent sur le sol en carreaux, puis formèrent une flaque. Tu tournas ta tête vers celle - ci, et aperçus deux formes floues se bagarrer gentiment dans l'espace d'eau. Peu de temps après, les deux êtres grisâtres s'évaporèrent dans l'air, laissant ton regard dans le vide. Tes prunelles orangées ne se tournaient plus, tu ne réfléchissais plus, tu divaguais, u rêvais, tu étais immobile. Un éclair zébra le ciel, le fendit en deux, sépara les nuages par une telle fougue qu'il se termina en un claquement de porte. Tu n'étais guère terrifié, non, rien ne pouvait te faire peur décidément, tu avais la rage de vaincre la peur qui voulait s'imposer en toi. Dehors, on entendait la pluie se fracassait contre les gravillons, les rongeurs, les lapins se réfugiaient dans leurs tanières morts de trouille. L'atmosphère sinistre s'imprégnait dans tout ce nid à bipède, que dis - je, dans tout le monde ! Le crépuscule orangé apportait sa touche à la voûte céleste et se reflétait sur les nuages. Le soleil,, tentant malgré lui de pénétrer dans la terre, se combina avec les gouttelettes d'eau et forma un arc - en - ciel. La bise roulait sur les pierres, et longeait le long d'un petit ruisseau. Ce dernier zigzaguait vers un fleuve, sur lequel on pouvait distinguer un pont en briques. Celles - ci demeuraient brunes, foncées, avec les contours blafards. Le chaton continuait à analyser la rivière, quand la chatte le stoppa net dans ses pensées :

« Attend morveux, tu veut t’allier avec ces cervelles de souris ?! »

Il prit soin de bien réfléchir avant de lui donner une réponse. Peu de temps après avoir mis son cerveau en route, les mots lui vinrent à la bouche :

« Non, ce que je dis, c'est que si nous nous allions avec les autres clans, nous pourrions vaincre ce " Clan ". »

Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Anonymous
Contenu sponsorisé
Qu'es ce que tu veux, minus ? [Patte Trapéziste.]

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: