Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Mar 27 Aoû 2013 - 11:07
If I were you, I would not look me in trouble.
Nuage de Cobra- Nuage de Cristal

La journée avait été dure. Après entrainement de combat avec Croc Sanglant,
j'avais mal partout. Le guérisseur m'avait dit que ça finirait par partir, mais
j'avais encore mal.

La tanière des apprentis était vide, alors j'en profita pour aller dormir un moment.
La fraicheur de la tanière me soulagea un peu mais pas assez pour que j'en oubli
la douleur. Je finis par fermer les yeux, attendant que ça passe.

"Tu n'est pas digne d'être une guerrière !"
"Tu ne sais même pas d'où tu viens !"
"Tu n'as pas de parents, tu ne sais as non plus qui tu est!"
Des chats me parlaient , je voulais fuir mais j'étais agrippé par quelque chose.
je regarda derrière mi et je vis que mon agresseur n'étais autre qu'un renard.
Je lui griffa violemment le museau mais il ne me lâcha pas  pour autant. Puis je sentit
un froid glacial qui s'engouffrait dans mes poumons.


Je me réveilla en sursaut, mon dos me fit encore plus souffrir. je tenta de me
lever, avant de voire Nuage de Cobra, un apprenti, comme moi. ce dernier me
regardait d'un air moqueur. Avais-je crié dans mon sommeil. Qui qu'il en soit,
je lui dit d'un ton glacial:

-Quoi, qu'est ce que tu veux ?

Et si ça ne lui plaisait pas, qu'il aille voire ailleurs pour embêter quelqu'un d'autre...
Anonymous
Invité
Invité
Mar 27 Aoû 2013 - 15:36

    J'ai froid... il fait trop froid... Qu'est-ce que je fais là? Il fait sombre, et la seule chose distincte est une forme, bercée d'ombre et je sais. Je la connais. La tension augmente, j'ai mal a la gorge. Mes yeux me piquent. Pourquoi elle ne veut pas bouger? Pourquoi elle semble dénuée de toute respiration? Le froid continuait de s'insinuer sous mon pelage. Ou peut-être que ce n'était pas lui, peut-être qu'il n'y était pour rien pour les frissons qui me parcourait la peau. Là, je compris. La peur. Le doute de savoir ce que je trouverais ici, devant moi, la peur que ceux qui jaillissaient dans mon esprit soit fondés. Oui... J'étais mort de peur.

    J'avançais, lentement, le coeur battant avec une rage renouvellée contre ma poitrine, essayant en vain de sortir. D'une voix chevrotante, je demanda : " Maman? "
     Elle ne répondit pas. Du moins, pas plus que d'habitude.  Je ne sais pas pourquoi je pleurais, surement la pression accumulée était-elle trop forte. Autour de moi, tous dormaient, inconscient du drame dont moi-même j'allais bientôt avoir conscience. Je leva la patte vers la patte cachant son visage. Son visage vide. Ses yeux étaient blancs, ses pupilles dirigées vers point invisible, la gueule légèrement entrouverte dans un pleurs silencieux, si j'en croyais l'humidité dans ses yeux. Elle était froide, si froide... Nul besoin d'explication, nul besoin de mot. Le silence répondait à toutes mes questions. Tremblant, je me blottis contre le duvet blanc de ma mère, sans un mot, sans un bruit, attendant que le jour vienne, souhaitant qu'elle ne faisse que dormir, et que dans ses yeux creux, c'était une lumière de vie que j'apercevais, non pas la lumière blanche avant de mourir. Un petit battement, puis deux, puis trois, invisible mais pourtant bien là.
    Boum... Boum... Boum...


Plus rien.


    Je me réveillais. Mes yeux s'ouvrirent lentement, humides et tremblant. Je mis un temps avant de me rapeller où j'étais. La froideur n'était plus là, remplacée par la douce chaleur du soleil. Je resta un moment là, sans bouger, fixant le mur de feuille comme si c'était la chose la plus intéressante du monde. Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de cauchemard. Depuis ma nomination d'apprenti je crois. Je fermais les yeux pour me rendormir, quand j'entendis un bruit juste à côté de ma paillasse. J'arqua un sourcil et tourna la tête.

    Nuage de Cristal, autre apprentis à qui je ne parlais jamais, semblait avoir un sommeil tout aussi mouvementé, à en juger par ses yeux froncés et les murmures incohérents qu'elle disait frénétiquement. Je m'assis, attendant qu'elle se réveille. Ce qui ne dura pas longtemps. Je la regardais respirer lourdement sans rien dire. Les poils de sa tête étaient en vrac, on aurait dit un hérisson qui finit d'hiberner. A cette pensée, un petit sourire moqueur s'aligna sur mes lèvres. Elle se retourna, et me vit:


-Quoi, qu'est ce que tu veux ?


    Que répondre à ça. Que moi aussi j'avais eu une nuit mouvementé, mais que je ne me mettais pas de mauvaise humeur pour autant? Qu'elle ressemblait à un porcassin? Ou ne rien dire du tout? De toute évidence, mon sourire avait été mal interprété. Aujourd'hui, je n'avais pas envie de me battre, ou même d'embêter qui que ce soit. Il faut croire que ça sert un peu, les mauvaises nuits.


-Un cauchemar?


    Pas de provocation dans ma voix, pas d'insultes ou de moquerie. Juste une question.
Anonymous
Invité
Invité
Mar 27 Aoû 2013 - 16:08
Après ma réplique désagréable, il me parut vexé. Pas d'hostilité ? C'est
rare de sa part, mais je n'oubliais pas le petit sourire moqueur qu'il
m'avait adressé. S'il me cherchait il allait le regretter et surtout que
là, je suis vraiment pas d'humeur aux provocations.

je repensa à mon cauchemar, frissonnant de peur. Croc Sanglant m'avait dit
toute à l'heure qu'elle faisait un rêve où je me faisais tuée par un renard. Est-ce
que ça avait un rapport ? Nuage de Cobra semblait ne pas être en forme non plus.
Avait-il fait un cauchemar, lui aussi? Je le regarda droit dans les yeux et me calma.

-Un cauchemar?

Ah, il était donc là depuis le début ? J'avais pas du faire attention en entrant
dans la tanière. Je fit un sourire, il n'avait pas été provocant, juste curieux. Ses
yeux semblaient fatigués et il avait l'air de manquer de sommeil. Son pelage était
ébouriffé, c'était plutôt marrant mais je décida de ma tare, en évitant de chercher
les ennuis.  Je décida donc de lui répondre de la même manière.

-Oui... Et toi ? Ah, et au fait, qu'est ce qui t'a fait rire , toute à l'heure?

Après tout, qu'est ce qui nous emmanchait de discutait un moment ? Je m'assit
en face de lui, le dévisageant un moment, puis j'attendit sa réponse, tout en
pensant qu'il ne voulait peut-être pas répondre. Je fit une légère toilette en attendant
qu'il parle.
Anonymous
Invité
Invité
Mar 27 Aoû 2013 - 17:44
    On dirait qu'elle s'était légèrement calmé, moins méfiante et moins sur ses gardes. Tant mieux, comme dit plus tôt, je n'avais pas la tête à ça. Ce pourrait-il que nuage Final ait déteint sur moi? Non, je ne suis pas si influençable. Mettons ça sur le coup du sommeil. D'ailleurs, c'était plutôt une bonne idée, compte tenu du fait que mes yeux étaient aussi lourd que deux pierres et mon pelage aussi bien coiffé que celui d'un blaireau. Mais sincèrement, je ne pense être pire qu'elle niveau grâce le matin.


-Oui... Et toi ? Ah, et au fait, qu'est ce qui t'a fait rire , toute à l'heure?

    .. Je lui dit... ou pas. Si la feuille qui tombe est du côté tordu, je dis pas. Ha, côté tordu. Bon. Je n'avais absolument pas envie de lui dire que j'en avais fait un, mais d'un autre côté, elle, elle me l'avais bien dit. Sauf que moi, je l'avais pris en flagrant déli. Pas elle. A part mes yeux bouffis, rien ne me trahissait. Et encore, je pouvais mettre mes mirettes sur le compte d'une allergie du à la poussière, ou quelque chose dans ce genre là. Me raclant un peu la gorge, je répondit d'un air nonchalant:
.

-Oh, trois fois rien, excepté la houpette en forme de porc-épic sur ta tête. A part ça, vraiment rien.

    Je leva les yeux vers ce que j'appelais maintenant "la tignasse du matin", et ne put cacher un autre de mes sourires amusées.
Anonymous
Invité
Invité
Mar 27 Aoû 2013 - 18:32
-Oh, trois fois rien, excepté la houppette en forme de porc-épic sur ta tête. A part ça, vraiment rien.

Surprise, je recula. Puis je fus terriblement gênée par sa remarque.
je n'étais tout de même pas aussi moche que ça. Bon, j'avoue que je
ne suis pas l'exemple de la beauté mais je ne suis pas horrible à ce
point ! Oulà, je commence à délirer complètement là! Après avoir
repris mes esprits, le lui lança un regard furieux qui montrait pas
mal de chose sur mon humeur actuelle. Il s'était vu, lui, avec son
pelage ébouriffé et ses yeux de chien fatigué?

Franchement, alors que j'essayais d'être "a peu près" aimable, lui
il en rajoute une couche ! Et en prime, il arborait un sourire moqueur!
Je savais que la fatigue me rendait irritable alors je retenta de me
calmer. Mais ce n'était pas facile, vu qu'il continuait à sourire
bêtement ! Je le toisa un moment, la colère que je tentait de
ravaler pour ne pas faire éclater une dispute me serrais la gorge.
mes griffes se rétractèrent toutes les secondes, je m'empêchais
de ne pas lui sauter à la gorge pour lui faire ravaler son sourire
narquois. Puis le calme revint et je fis ma toilette rapidement
pour cacher toutes les touffes de poils qui n'allaient pas dans
le même sens que les autres. Quand je fus sure de ne plus
ressembler à un blaireau mal réveillé, je réadressai la parole à
Nuage de Cobra :

-Alors , c'est bon ? Je ressemble toujours à un blaireau ou
tu n'as rien à redire ? Parce que toi, t'es pas mal non plus dans
ton genre ! Je ne cherche pas les ennuis, juste la paix...


Je le fixa, droit dans les yeux en attendant qu'il trouve une réponse,
enfin, si il daignait répondre. Je voulais tout simplement dormir mais
discuter n'est pas trop fatiguant non plus.
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 29 Aoû 2013 - 11:03
    Hou.. je l'avais énervé? On dirait bien. Sans pour autant m'arrêter de sourire, j'encaissais les regards noirs qui me toisaient de leur sombre lueur. Je n'y pouvais rien, moi, je ne faisais que répondre à sa question, et dire une vérité des plus flagrante ! Après, que cela lui plaise ou non, ce n'était pas mes affaires, ni mon problème. Ses dents semblaient grincer dans sa mâchoire, je devinais l'effort qu'elle faisait pour ne pas me lacérer le coup. Intérieurement, je l'en remerciait.
    Un peu après, elle sembla se calmé. Ou bien parce que je n'en valait pas la peine selon elle, que j'était trop forte pour elle (si seulement), ou bien d'autre raisons que je ne citerais pas. Je la regarda se lécher le pelage. Elle voulait se refaire une beauté? Ca sera dur.

-Alors , c'est bon ? Je ressemble toujours à un blaireau ou
tu n'as rien à redire ? Parce que toi, t'es pas mal non plus dans
ton genre ! Je ne cherche pas les ennuis, juste la paix...

    Ho? Elle le prenait comme ça.. Très bien. Mon sourire ne disparut pas pour autant. Au contraire, il s'élargit. Le sol poussiéreux se présentait à moi. Pourquoi raté une si belle occasion? Je me laissa tomber dedans et me roula autant que je put, et me releva, le pelage couvert d'un duvet gris.


-Comme ça??

[désolé ! j'ai jamais rien écrit d'aussi peu inspiré de toute ma vie, pardonne moi ! T____T]
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 29 Aoû 2013 - 15:20


Son sourire d'élargit encore plus,
et j'avais la vague impression
qu'il se moquait encore de moi.
Alors que le foudroyais du regard,
il se roula dans la poussière. C'est
a ne rien comprendre. Quand
il fut assez sale, il se releva ,
toujours avec le sourire :

-Comme ça??

Soit il est pas très intelligent,
soit il a un bon fond. Amusé je
le regarda pendant un certain
temps avant de rire. On devait
avoir l'air bête maintenant.
Finalement, il n'était pas si
désagréable que ça. Ses yeux
violets semblaient refléter de
la joie et il continuait de sourire.

-Bon, si on continu comme ça,
on va nous prendre pour des
fous. Je veux pas pas avoir l'air
d'une idiote.

Puis je refis une toilette complète
en m'assurant que mon pelage
était bien propre et soigné. Puis
je me tourna vers Nuage de cobra.







//médiocre, plus que médiocre ... désolée :pale: //
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 29 Aoû 2013 - 18:43
    Je m'amusais, autant le dire. Et elle aussi, à ce que je voyais. Non je n'étais pas fou, ni même handicapé mental. Chacun sa manière de sortir de l'habituelle. Moi, je faisais ce que les autres n'attendaient pas que je fasses, toujours. Jouer l'imprévisible, faire ci quand on doit faire ça, c'était une vocation chez moi ! Toujours que le contraire que ce qu'on attend que je fasse. Et je me débrouillais avec. Oui, je sais que l'autorité me poserait bien des problèmes quand je serais guerrier, étant donné que je ne la supporte pas, mais je n'y suis pas. Pas encore.
    Pour le moment, je suis dans la tanière des apprentis, avec une camarade femelle et si possible, peu énervante, avec qui j'avais bien l'intention de m'entendre, une fois dans ma vie. La poussière me rentrait dans le nez. J'éternua bruyamment, tournant la tête au passage. Je reniflais, et ré-éternua. Je suis maudit, ou quoi?!


-Bon, si on continu comme ça, on va nous prendre pour des fous. Je veux pas pas avoir l'air d'une idiote.

    Des fous? On me prend pour un provocateur né, fauteur de trouble, enquiquineur, bagarreur, tête à claque, chieur de première catégorie... et je ne mériterai pas le nom de fou? Dans quel monde vit-on... franchement. Enfin, elle allait l'air plus aimable que tout à l'heure. Pas que moi, je l'ai été hein, mais entre la moquerie et... oui, la moquerie, il n'y à... ha, bah non, ma phrase ne veut plus rien dire. Tant pis.
    Je la regarda se refaire une beauté, comme elles disent souvent les filles, et... non, je n'entreprit pas de faire pareil. Avoir une réputation de fou, moi, ça me convenait. A côté de nous, les apprentis commençaient eux aussi à se réveiller. Quelqu'un suivaient la scène d'un oeil entrouvert, d'autre baillait déjà comme des phoques. Je me tourna vers elle, d'un ton plus sérieux:


- De quoi tu as rêvé?


    Si... ça m'intéressait. Et je vous vois venir avec vos : ce n'est pas tes affaires et tout le tralala. Je n'entend rien ! J'écoutes pas !
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 29 Aoû 2013 - 20:29

E.T (music)

Les rares apprentis réveillés
de la tanière nous regardaient comme si
nous avions été des chats du clan du
tonnerre débarquant dans le camps de
l'ombre. Je m'amusais. Oui, je m'amusais
avec Nuage de Cobra, mais était-il mon
ami pour autant ? Oui, pourquoi pas. Pour
je ne sais quelle raison, il eu l'air vexé
pendant quelques secondes, avant de
reprendre son air malicieux. Je regarda
le soleil se lever. Le ciel avait une teinte
orangée, et aussi rosé. Les deux couleurs
se mariaient si bien ensemble que cela
formait un paysage magnifique.

- De quoi tu as rêvé?

Je tourna mon regard vers Nuage de
Cobra, qui venait de me poser une
question qui ne le regardait pas.
J'allais lui répondre qu'il n'avait pas
à savoir avant de réfléchir. Après
tout, ce n'était qu'un rêve, alors
autant le raconter.

-Hé bien, j'ai rêvé que je ne deviendrais
jamais une guerrière parce que je ne
connais pas mes parents. Puis un renard
m'a attaqué. C'est tout... Et toi ? Tu
n'avais pas l'air bien au réveil.


Il baissa les yeux et me répondit sur un
ton défensif , braquant son regard sur moi.
Je soutint son regard.

Anonymous
Invité
Invité
Jeu 29 Aoû 2013 - 21:51

    Sincèrement, je suis à baffer. Une question comme ça... bien sur qu'elle allait dire non ! Ca se voyait dans ses yeux qu'elle était prête à me hurler ses quatres vérités dans la figure. Chose que d'un côté: j'attendais avec mon impatience masochiste personnelle, et de l'autre: je redoutais avec ma conscience impersonnelle et forte agaçante. Certes, je me voyais (dans des rares cas) dans le devoir de l'écouter (sinon je ne serais plus là, vous voyez ce que je veux dire), mais cette fois, je la mis de côté. Ma curiosité avait été attisé au plus haut point..


-Hé bien, j'ai rêvé que je ne deviendrais jamais une guerrière parce que je ne connais pas mes parents. Puis un renard m'a attaqué. C'est tout... Et toi ? Tu n'avais pas l'air bien au réveil.



    ... c'est tout? C'est tout?! Je ne sais pas c'est quoi sa notion du cauchemar, mais la mienne ne se référait pas à "c'est tout" ! Si j'avais fait un rêve comme ça (et ce n'est pas le cas), j'aurais été dans le même état que mon réveil précédent, sauf que cela m'aurait hanté toute la journée.
    Moi? Qu'est-ce que je pouvais lui dire. J'eut un sourire crispé, et mon visage se durcit au souvenir de mon rêve. Rien qu'un souvenir, une bride du passé, je suis simplement stupide de me la remémorer. Mais je n'y arrive. Je n'arrive pas à l'enlever, cette image, cette sale image... Toujours des morts et du vide, une lueur blanche, puis le froid. Quoi d'autre à dire? Je tourna la tête vers elle, le regard creux et inchangé, les lèvres pressées:


-Rien, juste de ma mère. Rien que ça.
Anonymous
Invité
Invité
Ven 30 Aoû 2013 - 15:46

E.T (music)

-Rien, juste de ma mère. Rien que ça.

Tous les deux dans le même panier à ce que je
vois. La mienne m'avait lâchement abandonné
dans le clan de l'ombre et c'est enfuie sans
nous donner de nouvelles. Je ne sais même pas
qui elle est, ni son nom. Rien... Rien du tout...
Je n'avais jamais rêvé de ma mère moi même,
je ne pouvais pas savoir. De toute façon, comment
rêver d'elle si je ne sais pas à quoi elle ressemble.

-Rien que ça ?

Certains apprentis nous regardaient d'un œil surpris
tout en discutant. Bizarrement, il était beaucoup
moins désagréable avec moi. Pourquoi ? Je ne
sais pas. Je ne suis pas très intelligente et ce
n'est pas aujourd'hui que ça changera. Petite
Taupe m'avait toujours sorti de situation difficile,
et aujourd'hui encore, je ne sais pas me débrouiller
par moi même. Et si mon rêve se réalisait ? Et si je
ne devenais jamais guerrière ? Je trembla de peur à
l'idée de rester apprentie toute ma vie. Déjà que Croc
Sanglant passe son temps à s'inquiéter pour moi...
Je releva la tête et je vis que Nuage de Cobra me
regardait comme si  j'avais été un chien ou un bipède.


-Quoi, qu'est ce qui ne va pas ?



Anonymous
Invité
Invité
Ven 30 Aoû 2013 - 18:10
-Rien que ça ?


    Oui, rien que ça. Rien que ma mère morte, vidée de cette essence qu'on appelle la vie, et qui fait que chaque jour son sourire ne sera plus qu'un éternel souvenir dans ma mémoire ravagé par des années de tromperie, des années à me croire fort; cette foutu mémoire qui me rappelle corps et âme qu'au fond du provocateur arrogant et solitaire, je ne suis rien d'autre qu'un chaton ordinaire, qui a peur des orages, est effrayé par la solitude, à qui l'égo ne déplace pas la taille de la plus petite pierre du monde. Oui, vraiment rien que ça.
    Je lui fis un pauvre sourire fatiguée. Je ne la connaissais pas vraiment, cette chatte. C'était plus agréable que je n'aurai pensé de parler avec elle. Apaisant même, j'étais plus confiant de d'habitude, plus serein. Je lança un regard au curieux qui écoutait discrètement la conversation (ou du moins, se croyait discret) pour leur faire comprendre d'aller se faire voir ailleurs si un seul autre mot sortant de notre bouche arrivait dans leurs oreilles de petits fouineurs. Ca semblait marcher.


-Quoi, qu'est ce qui ne va pas ?

    Je sursauta, me rendant compte que je n'avais cessé de la dévisager depuis tout à l'heure. Elle semblait moins à l'aise que toute à l'heure, un peu plus fragile même. Je ne sais pas ce que j'avais aujourd'hui, cette nuit avait du grandement me refroidir, je pense. A qui cela n'arriverait pas de toute façon. Ce genre de chose peut transformer le plus calme des chats en matou hargneux et agressif, et inversement. Je souris à cette pensée, puis dit:


-Baaah, ce ne sont jamais que des rêves après tout, autant les oublier et ne pas trop s'en faire.


    Une sensation bizarre m'agrippa l'estomac, et à ce moment là, d'une certaine manière, je sut que j'avais tord...
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Sep 2013 - 13:22

E.T (music)



-Baaah, ce ne sont jamais que des rêves
après tout, autant les oublier et ne pas
trop s'en faire.



Il avait peut-être raison. Cette histoire de
renard, c'était du n'importe quoi. Je me releva
et je lui dis d'une voie enjoué , espérant qu'il
dise oui.

-Ça te dirait une partie de chasse ? Je n'ai rien
à faire aujourd'hui. Et toi ?

Je réfléchis un instant. Croc Sanglant allait
encore s'inquiéter. E je me rappela les
escapades en dehors du camp avec mon
petit frère: Petite Taupe. La première
expédition nous avait amené sur le territoire
du clan du tonnerre. La deuxième , nous nous
étions retrouvé coincé dans les canalisation
souterraines. Ça me faisait beaucoup de
souvenirs, plus ou moins agréables. Je
n'avais pas vu Petite Taupe depuis longtemps,
j'espère qu'il va bien. Je me retourna vers
Nuage de Cobra et j'attendais sa réponse.

-Alors ?





Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Sep 2013 - 19:52
-Ça te dirait une partie de chasse ? Je n'ai rien à faire aujourd'hui. Et toi ?


    Oui. Aucun problème. Laisse moi juste le temps d'enregistrer la question dans ma tête, ce qui devrait prendre... hum... quelques petites secondes.
    (une seconde, deux seconde, trois seconde... Fin.)
    ... Donc. Elle me demandait... à moi... le dernier à qui cette question devrait être posée en temps normal... à allez chasser avec elle? Je cligna des yeux, repassant la question en boucle dans ma tête: Ca te dirait... Partie de chasse... Rien à faire... Et toi... Oui, tout y était. Mon moi intérieur souriait comme un abruti heureux, mais mon visage restait impassible, couvert d'un masque de choc. En temps normal, je prévoyais tout. Chaque mot de celui ou celle qui se tenait devant moi, ses pensées, ses faits et gestes. Je me préparais toujours mentalement à ce qu'il allait dire, ou faire. Là, je ne pensais à rien.
    Oui, vous me direz que c'est bien stupide qu'une question me mette dans un état comme ça. Mais mettez-vous donc à ma place.. Toute ma vie, j'ai fait des parties de chasse seul, sans personne, et cela m'allait, car aucun des apprentis ne me portait vraiment dans son coeur, ou voulait risquer ne serais-ce qu'une balade avec moi. Nuage Finale est un cas à part. Jamais un félin du sexe opposé ne m'avait posé cette question. J'étais stressé, mal à l'aise, je ne savais pas vraiment quoi répondre.
    Pour tout vous dire, c'était la première fois que je parlais vraiment à une femelle sans que cela ne se finisse en insulte ou bagarre. Je ne savais pas comment m'y prendre. Ce sentiment d'impuissance m'énerva.


-Alors ?


    Je sursauta, remarquant du même coup le silence qui s'était installé entre nous. Plongé dans mes pensée, j'en avais oublié sa présence. Vite, que lui répondre... Ma tête tourbillonna dans un concert d'idée, mon cerveau allait exploser d'une minute à l'autre. Je secoua la tête, histoire de calmer un peu mes nerfs, et souffla un bon coup.
    C'est vraiment fou les effets qu'une question comme les autres peut avoir sur quelqu'un. Ou peut-être étais-ce juste les femelles qui avaient un certain pouvoir sur le sexe masculin. Les deux cas étaient possibles, mais j'était trop occupé pour faire un débat entre ces deux idées. Les miennes partaient en vrilles, et je n'arrivais pas à en attraper une. Pas une ! Elle filait à la vitesse du vent, et comme celui-ci, me passait entre les doigts dans un souffle glaçant. Je grimaça à l'image.
    Au bout d'infructueuse tentative, je réussis à répondre d'une petite voix:


-Oui, je veux bien t'accompagner.


    Hum. Oui. C'est un peu désespérant. Moi-même je voulais me frapper pour cette réponse. Vous me direz à quoi j'avais put penser pendant tout ce temps, pour une réponse aussi banale que celle-ci. Croyez-moi, il vaut mieux que vous n'essayiez pas de le savoir; je le dis pour vous.
Anonymous
Invité
Invité
Mer 11 Sep 2013 - 21:15

E.T (music)


-Oui, je veux bien t'accompagner.

C'est tout ce qu'il répondait ? Après un long temps d'hésitations incertaines ?
Sois il se moquait de moi, soit ... Soit quoi ? Il avait dit oui, c'était l'important
après tout . Pendant ces longues minutes d'attente de réponses, il m'avait
semblé vide d'émotions, ou tout simplement choqué. J'avais dit quelque chose
qu'il ne fallait pas ou bien je l'agaçait au point qu'il en ai peur ? Bon, maintenant,
il fallait sortir du camp et aller chasser. Je lui indiqua du regard qu'il devait me
suivre et je me dirigea vers la sortie. Où pouvions nous bien aller... Là ? Non,
aux marécages? Je n'y suis jamais allé et vu mon sens de l'orientation, il ne
fallait pas y aller. Le petit bois me semblait tout indiqué mais que dirais Nuage
de Cobra? Je me tourna vers lui pour lui poser la question.

-Le Petit Bois, ça te va ?

Il hocha la tête, et me suivis sans un mot. Le soleil était lumineux mais le silence
glacial continuait de s'imposer entre nous.  cause de moi, par exemple, nous nous
étions retrouvés sur le territoire du clan du tonnerre et sans l'aide de Philza,
une solitaire, nous nous serions retrouvés dans les ennuis les plus profonds qu'il
soit. Nuage de cobra m'écoutait, sans un mot. J'enchaina sur l'histoire des
canalisations, où moi et mon frère,e encore une fois, on s'étaient échappés
sans autorisations. Je m'étais éclipsé en douce et je m'était retrouvé coincé
dans des égouts, en compagnie de Croc Acéré (qui a rejoint le clan de l'Ombre
il y a peu) et un autre solitaire trèèès désagréable. Il y avait eu Nuage
ténébreux, qui s'était blessée et Petite Taupe qui m'avait suivie sans que
je m'en rende compte. Et j'avais eu assez de courage pour défier deux adultes
qui aurait pu me réduire en charpie. maintenant que j'y repense, MOI j'avais agis,
pas comme  certain... N'est ce pas mon très cher petit frère. Après être arrivés,
je me retourna vers mon ami et je me dit que je l'avait peu être ennuyé avec mes histoires.

-On chasse chacun de notre coté pour voire qui a plus de proies ou on
chasse ensemble ?











Anonymous
Invité
Invité
Sam 14 Sep 2013 - 12:12



I would not look me in trouble

If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END 130914121259701793


Cristal & Cobra




-Le Petit Bois, ça te va ?

    J'hocha docilement  la tête. Félicitation, tu viens de passer du chat coincé au chat muet. Grandiose, Coco. Vraiment. Mais en même temps, que vouliez vous que je dise? Merci pour tout, tu commences à m'intéresser, jamais on ne m'a demander ça vu que je suis un asociale provocateur qui déteste presque tout le monde..? Voyez, c'est un peu désespérant comme réponse. Donc la meilleur des réponses restent belle et bien le silence. La sortie se présentait devant nous. Pendant tout le trajet, et depuis qu'elle commença à parler, je me tut encore plus. Je l'écoutais, bien que la moitié de ses conversations ne m'intéressait guère. Prenez exemple sur moi, ne dîtes rien, écoutez d'une oreille distraite, ne retenez que les choses importantes (si choses importantes il y à), comme ça dés qu'elle vous demandera quelque chose, vous pourrez vous rendre à l'essentiel. Sauf que dans mon cas, j'accrochais difficilement à toutes ces palabres. je n'ai jamais vraiment été patient.
    L'air était frais, un frisson me parcourut l'échine, et je grimaça à cette dérangeante sensation. Pourquoi fallait-il que la saison chaude soit finis..? Je maugréa dans ma fourrure ébène toute sorte de mots peu éloquent en direction de l'herbe sous mes pieds. Pourquoi tu es verte? Pourquoi tu es mouillée? Qu'est-ce que tu fais accrocher au sol? Etc... Ces mots là sont traduit en langage poli. Je soupira. La fatigue n'était pas encore totalement parti, à ce que je vois. Le petit bois se présentait maintenant devant nous. Et là, elle cessa de parler. Quelques minutes plus tard...


-On chasse chacun de notre coté pour voire qui a plus de proies ou on
chasse ensemble ?

    Répondre... répondre... dire quelque chose, et vite ! Ne pas paraître pour un coincé qui ne sait pas quoi répondre. Oui, j'était à court de mot. Ces phrases faisaient partir du vocabulaire de tout les chats, mais je n'y savais quoi répondre. Pourquoi? Etais-ce cette chatte qui me faisait agir comme ça? Je la connaissais seulement depuis la matinée, et pourtant, elle me mettait mal à l'aise. Je détestais ça. Vraiment.
    Une souris passa à côté de moi, je lui agrippa la tête avant qu'elle n'ai pu s'enfuir, et la lui tordit dans un craquement muet. Je la lui lança. Je souris. La réponse vint, comme un souffle qui franchit les lèvres:


-Je parie que j'en ramène plus que toi..




(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Invité
Invité
Sam 14 Sep 2013 - 13:30
//désolée (mon ordi beug peut être), mais tu n'as mis qu'une seule ligne... Est-ce normal ?)
Anonymous
Invité
Invité
Sam 14 Sep 2013 - 13:43
(oui, mon clavier bugait, donc j'ai du changer d'ordi, ors je risquait de perdre le lien sur l'autre, donc j'ai posté le code + une première ligne (pour pas rien marqué (pas trop) et je complète ça de suite =) )
Anonymous
Félin Légendaire
Écaille d'Hippocampe
Félin Légendaire
Jeu 26 Sep 2013 - 21:37
|| UP ||
Écaille d'Hippocampe
Date d’inscription : 24/10/2012
Messages : 1990
Puf : Canada à mes heures perdues
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 24
Multi-comptes : Non
Invité
Invité
Ven 27 Sep 2013 - 22:30



E.T (music)

Hors rp:
 

-Je parie que j'en ramène plus que toi..

Là, il rêvait. Je m'élança en quête de proies, plus ou moins faciles. Je me plaqua au sol, m'éloigna de cobra, et je me concentra sur la chasse. L'odeur d'une famille de souris se mêlait à celle de l'herbe. Famille, que voulais dire ce mot? Je n'avais ni père, ni mère, juste un petit frère qu'on avait abandonné à cause de ses yeux. Famille, ce mot me dégoutais au plus au point. En vérité, si je n'avais jamais eu d'amis, c'était parce que je haïssais ceux qui en avait une. La jalousie, pure et profonde. Elle était encrée au fond de moi, faisant de moi quelqu'un de froid et de particulièrement désagréable. Je n'avais jamais été gentille. Maintenant, je savais pourquoi. J'avais finis par trouver la famille souris et, d'un coup de griffe, je les tua tous les 5 en un seul coup. Ensuite, je les enterra, et je repartis en chasse. Bizarrement, j'avis proposé à Cobra une partie de chasse, comme si la jalousie que j'éprouvais n'avait jamais existé. D'ailleurs, je me demande s'il va gagner contre moi. Peut être ramènera-t-il plus de proies que moi. Je souriais à cette pensée, avant de me reprendre. Il ne fallait pas se déconcentrer... Je me concentra une énième fois, et je repéra un lapin plus loin. Un lapin, c'est fou à quel point j'adore ça. Si je l'attrape, je proposerais à Cobra de le manger avec moi en rentrant au camps. Et puis, si il dit non, il restera tout seul et puis tant pis. Je me mis à le poursuivre, accélérant le pas, tout en faisant le moins de bruit possible. Je me rapprochais, encore quelques secondes, j'y suis presque. Et il s'enfuit, me laissant là comme une idiote. Mais ça ne se passerais pas comme ça! Je le poursuivis, furieuse contre moi même. J'avais fait trop de bruit. Zut zut zut. Cobra se moquerait de moi et il ne fallait surtout pas que ça arrive. Je rattrapai ce stupide lapin, seul un petit espace nous séparait. Puis il ré-accéléra, me filant entre les griffes. Cette fois c'est trop. Je sauta en l'air et j'atterris sur le lapin, le tuant sur le coup. C'est là que... Je remarqua la présence de Cobra sur les lieux du crime.

-Ah, tu étais là? Désolée, je ne t'avais pas vu.

Ma voix était d'un neutre effrayant, presque froid. Bizarrement, penser à mes vielles habitudes ne me réussissait pas du tout. Le ton glacial que je venais de prendre, je ne vouais pas le sortir à un ami, comme ça. Glacial, comme la glace, comme le cristal. C'est pour ça qu'on m'a surnommée ainsi. Cristal. Au fond, ce n'est pas étonnant, l'aveugle et la "glaciale". Tout ce petit monde n'a pas à se mélanger avec les chats de sang pur. Me pensées s'étaient complétement noircies. Je devais changer de sujet.

-Désolée, je vais chercher le reste et je reviens.

Je m'exécuta, voulant fuir son regard étonné. Je finit par retrouver l'endroit où j'avais enterré la famille que j'avais assassinée. Si je m'étais fié à mon sens de l'orientation, je me serais perdue au fin font du territoire du clan du vent. Cette pensée me fit rire intérieurement. Tant mieux, je ne voulais pas continuer d'avoir de mauvaises pensées. Non, il n'y avait plus besoin de s'inquiéter. Je pris les souris et je retourna auprès de Cobra qui m'avait attendu avec ses proies. Je regarda le petit tas formé à ses pattes. Inquiète de ma défaite, je voulais savoir combien en avait-il attrapé.

-Combien?



Anonymous
Invité
Invité
Dim 29 Sep 2013 - 11:59



I would not look me in trouble

If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END 130914121259701793


Cristal & Cobra


    [En retard et peu inspiré, mais j'essaie de répondre à tout ceux auxquel j'ai pas répondu (et je suis en retard T__T) Désolé Lady-chou <3]

    Je la regarda s'élancer, et ne tarda pas à faire de même, non sans , au préalable, cacher ma souris dans un coin. Qui sait, on pourrait bien me la voler, non? Je sentis l'odeur d'un lapin, et me cacha derrière un buisson. Celui-ci avait l'air bien juteux et tendre. Je me lécha les babines, la salive se répandant déjà dans ma gorge à l'idée de le manger. Oui, j'avais faim, et alors ? Une nuit mouvementé, un réveil perturbé.. tout ça me donne envie de dévorer un troupeau de blaireau ! Quoique... déjà, il faudrait que cela existe, que je ne me fasses pas tuer par la même occasion, qu'un blaireau soit comestible (je ne préfère pas essayer) donc... Mouais, mauvaise idée. On va s'en tenir au lapin. Celui-ci releva subitement les oreilles, et je sut qu'il allait s'enfuir. Au moment où il s'apprêtait à partir, je bondis et atterrit sur lui. Le craquement de ses os résonnant délicieusement à mes oreilles. Je le prit dans ma gueule, pour le déposer au même endroit que ma dernière proie. Le liquide chaud s'infiltrait dans ma gorge. J'avais du attendre une veine. Je le déposa, me lécha les lèvres, et retourna à l'attaque.
    Une souris, deux lapins, un mulot, trois rouge gorge et un pivert vint s'ajouter à mon tableau de chasse. Pas mal pour un gamin, non? Je me demandais comment s'en sortait Nuage de Cristal. Je ne mit pas longtemps à le savoir. Un autre lapin se présentait devant moi. Alors que j'allais m'élancer sur lui, une autre forme bicolore lui atterit dessus. L'apprentie venait de me voler ma proie. Je grommela dans ma fourrure, et bouda.


-Ah, tu étais là? Désolée, je ne t'avais pas vu.


    Moui, bien sur. Je ne fis pas attention à son ton glacial. J'avais l'habitude.


-Désolée, je vais chercher le reste et je reviens.


    Je la vis revenir quelques instant plus tard. J'allais lui sortir une phrase bien "moi", quand je remarqua son air un peu dépité. J'arqua un sourcil, et regarda en direction de l'objet de ses craintes. Mon tas de proie. Moment de silence. Là, je compris. Un sourire carnassier s'étendit sur mes lèvres. Puis mon regard se tourna vers sa pile, et j'arqua un sourcil. Hum hum.. moui, pas mal du tout. Un lapin, et quelques autres petits animaux. Je ne dis rien, j'avais eut moi-même beaucoup de mal à attraper mes oiseaux. Pourquoi fallait-il qu'ils volent aussi?! Tss.. Il fallait toujours attendre qu'ils se posent sur le sol pour les avoir. Non, montez aux arbres n'étaient pas une option, car si tu le rates, tu reviens au tout début. Un peu comme un jeu où les chances de perdre sont de 90,7/100.


-Combien?


Je sursauta. Mince, je l'avais oublié elle. Je tourna la tête vers mon tas, et me retourna vers elle, tout sourire:

-Huit en tout ! Et toi...?








(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Invité
Invité
Dim 29 Sep 2013 - 13:14
If I xere you, i would not look me in trouble.

Cobra ; Tanière des apprentis



-Huit en tout ! Et toi...?

Moi ? Heuu, alors... Cinq souris et un lapin, ça fait six. J'avais perdu, moi, une des meilleure chasseuse du clan, contre Nuage de Cobra. Honteuse, je baissa la tête. Il avait le don de m'irriter celui là. Je tourna la tête, déçue et regarda un papillon passer. Sa couleur m'émerveilla un moment, puis la bestiole disparu un peu plus loin. Je me retourna vers Cobra, je pris mes proies, vexée, et je lui fit signe de me suivre. Je sauta sur une pierre et me dirigea vers le camp. Je releva la tête vers le ciel, songeuse, et je vis des oiseaux dans le ciel. C'est fou, ils volent, et pourquoi pas nous, les chats ? Pourquoi n'avons nous pas d'ailes, hein? De plus en plus agacée, je rabaissa la tête. Nous étions arrivés au camp. Je déposa mes proies sur le tas de gibier, et je me tourna une nouvelle fois vers cobra.

-J'en ai attrapé 6. Tu as gagné! On mange le lapin ,que j'ai attrapé sous ton nez, ensemble ?

Bizarre, j'avais décidé d'être gentille aujourd'hui. Quelque chose cloche, trouvez l'erreur...




Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

Anonymous
Invité
Invité
Mar 22 Oct 2013 - 13:43



I would not look me in trouble

If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END 130914121259701793


Cristal & Cobra

six? Seulement? Je ricana. Ho oui, j'était belle et bien le meilleur... entre nous deux du moins. Je regarda le lapin à ses pieds. Pourquoi partager, c'était moi le vainqueur, non? A moi la prise !
Ho ça va, j'ai droit à une récompense non? Epargner moi vos commentaires et vos leçons de morales, je n'en ai cure ! Certes, elle avait fait beaucoup d'effort de son côté pour attraper ses proies, mais cela ne suffit pas pour me faire ressentir de la compassion et le sens du partage ! Jamais ! Mais d'un autre côté, c'était sa proie, et elle, qui me la proposait. Donc, peut-être pourrait-je faire une petite exception... non? Oui, je sais, vous en me demander pas mon avis.
Je m'assit à côté du tas de gibier, et arracha la patte du lapin, avant de l'avaler goulûment, et avec une faim dévorante. Pas que ces petits exercices creusent l'appétit mais... si.

Une toux me prit. Quelque chose me chatouillait le fond de la gorge. Je me racla la gorge, toussa encore, tenta d'expulser la chose inconfortable qui s'était niché dans ma trachée, et parvint, au bout de quelque minutes qui me paraissait interminable, à la recracher.
Une magnifique boule de poil, au sens propre du terme, en sortit. Enfin, petite ou pas, je la piétina et l'enfonça dans la terre. Comment se rendre ridicule. Je leva mon regard vers Nuage de Cristal, espérant que cela soit passer inaperçu. Moui. Je me gargarise la gorge comme un sagouin, avec une tête pas possible, comme si j'allais vomir mes poumons, et personne ne le voit ou l'entend? Absolument Probable ! Aussi, je détourna le visage, et grommela silencieusement, attendant les remarques qui ne devrait pas tarder à tomber, je le sens.





(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Invité
Invité
Mar 22 Oct 2013 - 17:58
If I xere you, i would not look me in trouble.

Cobra ; Tanière des apprentis



Il ricana, encore de la moquerie, sérieusement, je vais le tuer. Je lui lança un regard meurtrier, et si un regard pouvait tuer, Cobra serais déjà mort depuis belle lurette. Mais à quoi bon, la mort est une forme de souffrance, et faire souffrir les autres, non merci. Je me pencha vers une souris imprudente qui passait justement par là. Je la tua d'un coup de griffes, espérant encore pouvoir gagner. Mais c'était peine perdue, il allait encore et encore se moquer jusqu'à ce que la goutte d'eau déborde. Non, il n'était pas si cruel que ça, enfin, c'est ce que je crois et j'espère.

Il s'assit près du tas de gibier, arracha une patte de mon lapin (pauvre bête va...) et le mangea (dévora plutôt, t'es aveugle ma vielle).
Je hocha tranquillement la tête, chassant ces pensées absurdes de ma tête. C'est fou ce que ma conscience peut être grincheuse.

Alors que j'allais prendre congé de Nuage de Cobra, il se mit à tousser violemment. Inquiète, je me pencha vers lui, mais resta sur mes gardes. Peut être faisait il semblant et qu'il voulais  tout simplement me faire passer pour une pure idiote. (Oh, calme toi, va pas t'inventer des films !). Bref, j'étais quand même inquiète. puis après plusieurs minutes, il finit par cracher une boule de poil. Je recula, outrée. Non... Non mais ça va pas de faire peur aux gens, comme ça ? (Tu t'es faite peur toute seule...) Sans m'avoir remarqué, pourquoi est ce que je passe autant inaperçue moi, il piétina et enterra la chose. Charmant... Il se retourna vers moi, la mine tracassée. Oh, mon petit, je t'ai vu, mouahaha. (Et c'est moi qu'on traite de sadique ?) Puis il détourna la tête, et grommela à mi voix.

Puis, complétement détachée de ce monde, je me mis à rire. Là, si je ne passais pas pour une folle, il y avait un gros, très gros problème. puis, les larmes aux yeux, je me retourna vers lui et fit un sourire moqueur. Très moqueur.

-Tu t'étouffe ? t'es pas discret ma parole !

Je me place face à lui, mon visage à quelques centimètres du sien. lequel de nous deux ferais craquer l'autre en premier ? Suspense suspense ...

-Puisque j'ai perdu, j'ai le droit à un gage. Alors, quel ordre de ta part dois-je exécuter ?

Houlà, c'est risqué, mais bon, tentons le diable.










Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

Anonymous
Invité
Invité
Mer 30 Oct 2013 - 10:35



I would not look me in trouble

If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END 130914121259701793


Cristal & Cobra

-Tu t'étouffe ? t'es pas discret ma parole !

Je la trucida du regard. Et si ceux-ci pouvait tuer, je pense que cette chère enfant ne serait plus qu'un tas de cendre sur le sol, éparpillé aux quatre coins de la forêt. Je cracha une nouvelle boule de poil, avant de m'apprêter à partir. D'autre chats regardaient la scène avec un certain amusement. A ceux-là, je feula des insultes de tout genre. Bientôt, ils retournèrent chacun à leurs occupations.

-Puisque j'ai perdu, j'ai le droit à un gage. Alors, quel ordre de ta part dois-je exécuter ?

Je tourna la tête vers elle. Ho? Parce qu'elle pensait s'en tirer simplement comme ça? Par un simple gage? Mais avec moi, les gages se transformaient en petites tortures jouissives... pour moi évidemment. Je souris à pleines canines, avant d'enfouir ma patte dans la terre, et de lui en balancer une motte sur la figure.
Ne pas tenter le diable.
Je m'enfuis en grand éclats de rire, en lui criant un:

-Chacun son tour ! bien mérité.








(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
If I were you, I would not look me in trouble. (Nuage de Cobra) END

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: