Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Une histoire de génération | Pv Patte de Feuille | - The End -
Invité
Invité
Sam 30 Avr 2011 - 15:03
    Une fourrure brillante se déplaçait avec assurance vers l'entrée du Camp. Là, en pleine journée, beaucoup de guerriers et d'apprentis effectuaient des vas-et-viens ; certains pour partir patrouiller, chasser, protéger ; d'autres pour se promener, se détendre, s'entraîner. Le chat à qui appartenait la fourrure triomphante se dirigea vers le tas de gibier en saluant divers guerriers et apprentis sur son passage ; arrivé à l'endroit voulu, il déposa enfin son fardeau et ajouta à la pile de nourriture un lapin et une musaraigne.

    Il ne s'éternisa pas longtemps et s'éloigna en gardant en gueule un écureuil qu'il avait trouvé à la frontière avec les Quatre Chênes. Le chant, qui n'était autre qu'un apprenti, s'acquittait d'une de ses nombreuses tâches, celle de nourrir les reines et les petits. Il franchit le buisson qui cachait l'entré de la Pouponnière et pénétra dans la pièce chaude, protégée d'une chaleur étouffante par le végétal qui gardait l'endroit secret. Il déposa la pièce de viande aux pattes de la seule reine qui n'avait pas encore eut de quoi manger et prit un air sincèrement désolé.


      « Je m’excuse de ne pas avoir pu vous apporter de quoi manger plus tôt mais il n’y avait plus assez de proie pour nourrir tout le Clan, j’ai dû repartir à la chasse. »


    Il n’expliqua pas qu’à son retour de chasse, il avait trouvé le tas de gibier plus riche que jamais et se contenta d’espérer que l’écureuil suffirait à racheter son retard. Il espérait également que leur chef n’aurait pas vent de cet incident, puisque son mentor n’était autre qu’Étoile de Caresse et que, contrairement à son nom, elle pouvait parfois se montrer plus strict encore que les reines avec leurs petits. Désireux de ne pas déranger davantage, surtout que la reine semblait bien occupée à dévorer l’animal qu’il lui avait ramené, il se détourna et s’apprêta à repartir quand son regard croisa celui d’un des petits.

    Ses yeux étaient marrons comme la couleur de la terre ou des feuilles qui tombaient des arbres ; son pelage était souris comme les roches au soleil avec des rayures noires qui rappelaient à Nuage Courageux son propre pelage ; son petit nez rose surmontait un menton blanc. Ce qui l’interpella le plus n’était pas sa patte gauche qui était noire plutôt que grise mais son regard qui semblait si expressif. L’apprenti se dirigea vers la chatonne qui le fixait. Il s’arrêta face à elle et s’assit en souriant.


      « Tu veux que je te raconte une histoire ? C’est une histoire que l’ancien chef m’a raconté une fois et qui est restée gravée dans mon cœur. C’est une histoire vraie qui raconte le commencement d’une prophétie. Tu veux l’entendre ? »
Anonymous
Invité
Invité
Sam 30 Avr 2011 - 15:56

Patte de Feuille
« Une histoire est une poussière d’étoile »

Patte de Feuille était en train de jouer avec ses frères et sœurs dans la pouponnière, auprès de leur mère qui attendait son repas depuis des heures et qui ne cessait de grogner. La chatonne sourit : que sa mère pouvait être grincheuse quand elle avait faim ! Elle reporta son attention vers le jeu. Il faisait chaud sous l’enchevêtrement de feuilles qui les surplombait, mais leur mère ne voulait pas qu’ils sortent jouer dehors. Toujours à cause de l’attente du repas, surement. Patte de Feuille haussa les épaules : dehors ou dedans, c’était la même chose, au fond. Elle allait sauter sur l’une de ses sœurs lorsqu’un apprenti rentra, un écureuil dans la gueule. Elle alla s’assoir à l’écart pour observer ce qu’il allait trouver à dire à sa mère. Elle espérait pour lui qu’il la convaincrait. Lorsqu’il prit la parole, c’était avec une voix désolée. Bon point pour lui, se dit-elle.

- Je m’excuse de ne pas avoir pu vous apporter de quoi manger plus tôt mais il n’y avait plus assez de proie pour nourrir tout le Clan, j’ai dû repartir à la chasse.

Elle l’envia soudain : lui pouvait sortir du camp quand il voulait, pour chasser. Elle devait rester près de sa mère, ne jamais s’éloigner. Quel ennui ! Bien sur, elle avait ses frères et ses sœurs, mais au bout d‘un moment, lorsqu’ils ont joué à tout les jeux qu’ils connaissent, ils ne savent plus quoi faire. Elle observa le chat au pelage rayé qui commençait à partir. Comme elle, il était gris, avec des rayures sur le dos. Elle le fixait, se demandant ce qu’elle ferait si, comme lui, elle pouvait sortir à loisir du camp. Elle irait partout, ferait le tour des territoires et apprendrait tout. Elle connaitrait chaque pierre, chaque feuille. Elle continuait de le fixer, et fut surprise lorsqu’il se tourna vers elle. Plus encore lorsqu’il s’assit devant elle et lui demanda :

- Tu veux que je te raconte une histoire ? C’est une histoire que l’ancien chef m’a raconté une fois et qui est restée gravée dans mon cœur. C’est une histoire vraie qui raconte le commencement d’une prophétie. Tu veux l’entendre ?

Elle sautilla sur place, elle adorait les histoires. Elle s’obligea à se calmer, et se rassit. Elle se lécha la patte droite. Elle n’allait pas faire le bébé devant un apprenti, surtout gentil comme il était. Elle le regarda, les yeux remplis de malice. Toute heureuse, elle lui répondit :

- Ho oui, s’il te plait !
Anonymous
Invité
Invité
Sam 30 Avr 2011 - 16:51
[Très belle musique, elle m'a inspirée cette réponse. :)]

    Nuage Courageux sourit davantage devant sa réaction. Apparemment, elle devait s'ennuyer plus que lui lorsqu'il avait eut son âge. En même temps, l'apprenti n'était jamais resté bien longtemps dans la Pouponnière, la quittant dés que le soleil en éclairait les parois et ne revenant que lorsqu'il faisait nuit noire. Cet endroit ne le rendait en rien nostalgique ; ça lui rappelait plutôt la haine que les reines lui vouaient et les mauvais coups que les petits lui réservaient quand il lui était arrivé de s'éterniser près d'eux. Mais son attention revint vers la chatonne qui avait finit de se lécher nerveusement sa patte grise. Son sourire revint flotter sur ses babines, dévoilant ses crocs étincelants ; il se redressa de toute sa hauteur et regarda les yeux de la petite en regroupant ses idées, faisant durer le suspens. Puis, quand il entama l'histoire, ce fut sur une voix basse et grave, mystérieuse, dont il empruntait les accents à leur ancien chef, Étoile de Lumière.

      « Tout commença avec un jeune chat à la fourrure rousse, né dans une maison bipède, il grandit à l'abri et en sécurité. Mais cette tranquillité ne satisfaisait pas le jeune chat qui décida donc de partir de chez lui, le poussant à franchir les limites de son jardin pour s'aventurer dans notre forêt. Il fit la connaissance de Nuage Gris, d'Étoile Bleue et de Cœur de Lion, trois vaillants chats du Clan du Tonnerre. Étoile Bleue décida d'emmener Rusty avec elle et l'adopta car elle savait qu'il avait un rôle à jouer dans leur destin à tous ; une prophétie avait été envoyée par le Clan des Étoiles à leur guérisseur, elle disait : Le feu sauvera notre Clan. Très peu acceptèrent le choix de l'adopter, mais beaucoup se turent car Étoile Bleue était la chef et qu'ils n'avaient rien à dire. Alors le chat de bipède prit-il le nom de Nuage de Feu, celui qui devrait accomplir la prophétie et sauver le Clan du Tonnerre. »


    Nuage Courageux marqua une pause. La petite semblait appréciait l'histoire. Lui-même l'avait attentivement écouté pour la graver dans son cœur car cette histoire était celle des Clans, une histoire que tout chat de Clan connaissait mais dont lui, chat de solitaires, n'avait jamais eu vent. Il l'avait donc inscrite dans sa mémoire pour se rapprocher un peu plus du Clan. Et comme la chatonne attendait avec impatience la suite, l'apprenti reprit son histoire, remarquant tout de même que d'autres chatons se rapprochaient et que les reines tendaient l'oreille pour l'entendre. Il se mit donc à parler plus fort pour couvrir le silence de la Pouponnière, un silence si inhabituel en ce lieu.

      « Nuage de Feu enchaina les bêtises mais aussi les exploits. Il devint finalement guerrier et prit le nom de Cœur de Feu ... Il se battit contre les autres Clans, déjoua des trahisons et veilla sur leur chef comme aucun autre. Mais cette dernière se faisait vieille, elle mourut, délaissant le monde terrestre pour rejoindre la Toison Argentée. Cœur de Feu prit sa place et reçut ses neuf vies ; il fut nommé Étoile de Feu. Devenant dans le même temps l'un des plus grands chefs que ne connut jamais le Clan du Tonnerre et accomplissant par la même la prophétie. Ses descendants respirent toujours car tous les chats de la forêt sont les enfants du Clan des Étoiles, et que maintenant qu'Étoile de Feu a lui aussi rejoint les chasseurs de la Toison, nous sommes tous ses fils. La leçon à tirer de cette histoire, c'est que d'où que l'on vienne, ce sont nos actes présents qui font de nous qui nous sommes. Même si on n'est encore qu'une jeune chatonne comme toi, on peut devenir quelqu'un de très important un jour si on agit selon ce que notre cœur nous dit de faire et non selon ce que l'on croit devoir faire. »


    Il avait achevé son récit en donnant un petit coup de museau contre le front de la jeune chatonne. Nuage Courageux contempla les petits qui semblaient contempler un autre monde de leurs petits yeux émerveillés mais remarqua un malaise grandissant chez les reines ; l'une d'entre elles baissa la tête vers le sol, la peau rosie par la honte ; elles regrettaient de n'avoir su voir en lui qu'un bâtard. Mais là n'avait pas été le but recherché par l'apprenti ; il avait voulu amuser les chatons ; c'était chose faite, il n'avait plus à rester dans la Pouponnière. Il sourit et se leva, la bouche légèrement sèche d'avoir autant parlé. Il montrait des signes qu'il était sur le point de partir mais demanda tout de même à la jeune chatonne :

      « J'espère que tu as aimé l'histoire ? »
Anonymous
Invité
Invité
Sam 30 Avr 2011 - 17:56

Patte de Feuille
« Une histoire est une leçon de vie »

Patte de Feuille écoutait l’apprenti, fascinée. Elle n’avait jamais entendue cette histoire, et elle n’en était qu’encore plus intéressante. Elle ferma les yeux, s’imaginant dans sa tête ce qu’avait bien pu penser Rusty lorsqu’on lui avait demandé s’il souhaitait intégrer le clan du Tonnerre. A sa place, elle aurait été extrêmement fière. Elle remarqua, surprise, la réaction qu’eurent les reines lorsque leur conteur expliqua quelle était la leçon à tirer de cette histoire. Elle n’y prêta cependant pas plus attention que cela. Lorsque l’histoire fut finie, l’apprenti se leva et se prépara à partir. Il demanda :

- J'espère que tu as aimé l'histoire ?

Elle le regarda dans les yeux et lui répondit, pleine d’entrain :

- Ho, oui, je l’ai adoré, merci ! Mais … Tu ne t’en va pas hein ?

Sa voix avait dérapé sur la dernière phrase. Elle ne voulait pas qu’il s’en aille, il racontait tant de choses si intéressantes ! Et puis, elle s’ennuyait tant, elle était bien heureuse que quelqu’un occupe un peu son quotidien. Elle s’en voulu d’être si égoïste, après tout, il avait tout à fait le droit de vouloir partir ! Malgré cela, elle en était déçue : elle aurait tant souhaitée qu’il lui raconte encore une histoire …
Anonymous
Invité
Invité
Sam 30 Avr 2011 - 18:19
    Elle avait aimé l’histoire ; il était heureux que l'histoire ait plu à elle et aux autres petits qui secouaient leur petite tête pour acquiescer à sa question. Nuage Courageux n'en sourit que de plus belles. Lui-même s’était senti heureux et honoré qu’on lui compte pareille histoire. Quand la chatonne lui demanda s'il partait, il sentit qu'il ne pourrait pas quitter la Pouponnière si facilement ; il fit la moue pendant une seconde en faisant mine de réfléchir avant de s'asseoir en riant pour se moquer gentiment de la jeune chatonne ; elle avait eut l’air si inquiète qu’il ne parte vraiment. Il observa les chats présents près d'eux en même temps qu’il parlait : les reines s’étaient désintéressées de lui ; elles ne voulaient plus de sa présence mais ne le montraient pas ; il le sentait malgré tout ; elles ne l’avaient jamais voulu dans le Clan, ce n’était pas une histoire avec une petite morale à la fin qui allait les faire changer d’avis si facilement ; les chatons quant à eux retournaient à leurs jeux enfantins ; ne restaient que Nuage Courageux et la chatonne pour discuter.

      « Non, je ne vais pas partir. Pas déjà. »


    Mais à peine eut-il dit ça qu’il se demanda ce qu’il pouvait bien faire ; les chatons étaient forts jeunes ; il ne pourrait pas jouer avec elle dans l’espace confiné qui les entourait ; ils pouvaient discuter ou il raconterait une histoire. Son esprit ne comprenait pas pourquoi son cœur cherchait tant à rester dans cet endroit ; peut-être était-ce parce qu’il n’avait jamais pu y être en paix comme maintenant ; cette paix qui lui venait de son éloignement ; cette endroit n’était plus rien pour lui, juste la représentation d’une corvée supplémentaire ; pourtant il l’aimait. Reportant son attention sur la petite, il remarqua que ses yeux étaient restés attentifs à ce qu’il pourrait bien raconter ; la seule autre histoire qu’il connaissait, c’était la sienne et les nombreuses autres de ceux qu’il avait connu ; mais c’étaient des histoires bien tristes et sans morale ; le genre d’histoire que les chatons ne sauraient pas apprécier. Il regarda la jeune chatte avec intérêt :

      « Je n’ai rien de mieux à faire que d’être là. Mais pourquoi ne veux-tu pas que je parte ? »
Anonymous
Invité
Invité
Sam 30 Avr 2011 - 18:58

Patte de Feuille
« Lorsque que tu ne sais pas quoi dire, ne dis rien »

Patte de Feuille hésita ; elle regarda sa mère et ses frères, qui n’étaient pas très loin. Ne risquait-elle pas de les blesser en lui répondant qu’elle s’ennuyait ? Et surtout, n’allait-elle pas paraitre trop égoïste ? Elle regarda par terre, un peu honteuse. Elle ne savait que répondre. Finalement, elle décida de ne dire que la moitié de la vérité. Comme ça, elle ne ferait pas de mal à sa mère, et ne dirait aucun mensonge non plus. Elle miaula :

- Il fait chaud ici, on n’arrive pas à jouer longtemps sans se sentir étouffés. Donc on s’ennuie. Et on aime bien que tu nous racontes des histoires !

Elle avait volontairement choisit de parler au nom de ses frères et sœurs, et non pas que d’elle même. Mais elle n’avait pas remarqué qu’ils étaient repartis jouer ensemble, contredisant aussitôt ses paroles. Elle se balança sur ses pattes, se rendant soudain compte que ce qu’elle disait n’avait aucun sens. Ne sachant que dire pour se rattraper, elle décida de se taire, et d’attendre de voir ce que dirait l’apprenti. Elle se rendit soudain compte qu’elle ne connaissait pas son nom. Elle lança soudain :

- En fait, comment tu t’appelles ? Moi c’est Patte de Feuille ! Tu sais pourquoi ? Parce que j’ai une feuille sur la patte regarde !

Elle lui montra sa patte avant gauche, où se détachait sur le noir une tache brune, en forme de feuille. Elle l’agita sous le nez de l’apprenti, soudain toute excitée. Elle avait toujours adorée expliquer d’où venait son nom, même si elle ne savait pas vraiment pourquoi. Elle cessa de s’agiter et regarda l’apprenti, qui ne disait rien, un peu déçue :

- Tu l’as vois pas la feuille ?
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 9:14
    Le jeune apprenti n'eut droit à aucune réponse verbale. Mais les regards que la chatonne lança à droite et à gauche lui indiquèrent bien qu'elle n'osait pas s'exprimer clairement ; malgré son jeune âge, elle était déjà attachée à ses frères et sœurs et ne voulait pas les blesser ; elle aimait aussi sa mère. Petit Courage comprenait assez mal son malaise ; dans sa famille, chaque jour était plus amusant que le précédent ; rien à voir avec la Pouponnière où les chatons étaient gardés enfermés pour leur sécurité ; s'il avait pu, Petit Courage les aurait aidés à s'enfuir, le problème étant qu'il devait lui aussi les protéger et qu'il respectait le code du guerrier ; il ne pouvait rien faire d'autre que de rester là et, pourquoi pas, raconter des histoires aux chatons.

      « Je m’appelle Nuage Courageux. »


    A peine avait-il répondu à sa question qu'elle commença à s'animer ; se présentant tout d'abord par le nom de Patte de Feuille, elle acheva sa présentation en lui tendant la patte noire sous le nez ; l'agitant en tous sens, Nuage Courageux était incapable de voir convenablement. Son comportement lui arracha un large sourire qui s'épanouit encore davantage quand elle prit un air tristounet, déçue qu'il ne voie rien ; l'apprenti lui aurait bien expliqué qu'elle bougeait trop pour qu'il voie quoique ce soit, mais ça aurait pu être blessant ; il se contenta de se taire et de se pencher vers la patte à la recherche d'une feuille quelconque. Enfin, ses yeux s'illuminèrent ; son regard s'était posé sur une tâche brune qui avait la forme d'une feuille ; il avait déjà vu pareille forme dans les ramures des arbres les plus hauts. Le sourire qu'il avait perdu dans sa concentration revint sur ses babines, dévoilant ses crocs étincelants, et il s'exclama :

      « Oui, je la vois. Une petite tâche brune, juste là. C’est vrai qu’on dirait une feuille. – Il se redressa. – Tu portes bien ton nom. »
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 13:36

Patte de Feuille
« Dis moi ton nom, je saurai qui tu es »


La chatonne, ravie, recommença à sautiller. Elle savait très bien qu’elle avait surement l’air très idiote, mais elle ne pouvait s’en empêcher. Elle venait de se faire un nouvel ami, youpi ! Et cette fois-ci, ce n’était pas un chaton, mais un apprenti ! Patte de Feuille adorait se faire de nouveaux amis. Elle aimait parler de tout et de rien avec eux. Tandis qu’elle faisait des petits bonds sur place, une feuille se détacha du plafond. Instinctivement, elle se ramassa sur elle-même, puis sauta sur le morceau de végétal. Toute fière, elle se pavana devant ses frères et sœurs, tenant sa "proie" dans la gueule. Elle leur lança, levant bien haut la tête:

- Vous avez vu ? J’ai été plus rapide que vous !

Elle savait que son comportement était puéril, mais elle était ainsi depuis toujours, et rien ni personne ne pourrait la faire changer. Posant sa feuille par terre, elle se tourna vers l’apprenti, qui venait de se présenter comme Nuage Courageux, et lui demanda, la tête penchée :

- N’est-ce pas que j’ai été rapide ?
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 14:12
    L'apprenti rit à nouveau devant sa réaction ; elle semblait heureuse pour si peu de mots. Il se surprit à déjà s'attacher à la chatonne. Elle était tout bonnement adorable. Reprenant un peu de son sérieux coutumier, Nuage Courageux entendit le vent souffler au-dessus de leur terre. Levant la tête, il remarqua une feuille se faire déloger de son support et chuter tel une pierre. A peine eut-il le temps de poser ses yeux dessus qu'une tache sombre bondit et absorba le vert de la feuille. Le jeune chat ouvrit les yeux étonnés avant de comprendre que Patte de Feuille venait d'attraper la feuille dans sa gueule. Il se lécha le poitrail pour cacher son étonnement. Du coin de l'œil, il remarqua la fierté dans les yeux d'une reine. Nuage Courageux sourit, cette petite ferait une guerrière rapide et à l'œil vif. Il la regarda se vanter en pensant qu'elle avait bien raison de le faire, aucun des petits ne lui arrivaient au coude, et elle ne semblait même pas s'en rendre compte. Cela amusa Nuage Courageux qui dévoila un peu plus ses crocs dans un sourire amusé.

      « Tu t’es montrée la plus rapide. Les autres petits n’ont même pas compris ce qu’il se passait. »
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 14:43

Patte de Feuille
« C’est fou ce que quelques mots peuvent faire plaisir »

Patte de Feuille ronronna, ravie. Elle regarda les autres petits qui partageaient son quotidien, prenant bien soin de garder la tête haute. Elle les vit soupirer, puis se désintéresser d’elle. Elle soupira, qu’ils pouvaient être susceptibles ! Elle se tourna vers sa mère, et vit ses yeux remplis de fierté. Elle ronronna de plus belle. Elle regarda ensuite l’apprenti, se demandant ce qu’elle pourrait bien faire pour qu’il reste encore un peu. Elle l’aimait bien, il était gentil, et il racontait les histoires bien mieux que tous les autres chats qu’elle connaissait. Combien de fois les reines s’étaient-elles relayées pour leur raconter des histoires de chatons enlevés par des renards ou des blaireaux ? Patte de Feuille ne sut répondre à cette question, mais elle savait qu’elles ne racontaient pas aussi bien que Nuage Courageux. Elle réfléchit activement, tout en tournant en rond autour de la feuille, pensant trouver en elle une idée. Elle s’arrêta lorsqu’elle se rendit compte que cela ne faisait que lui donner le tournis.

- Dis, tu pourrais raconter une autre histoire, s’il te plait ?
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 15:40
    Nuage Courageux observait la chatonne mais commençait à se lasser de son petit jeu. Elle était adorable mais il pouvait sûrement encore aider le camp. Et peut-être que s'il restait près des guerriers quand Étoile de Caresse choisirait ceux qui monteraient la garde, il serait choisi. L'apprenti n'avait vraiment plus rien à faire dans la Pouponnière. Il attendit qu'elle cesse de tourner en rond avant de lui annoncer qu'il partait. C'est alors qu'elle lui demanda une autre histoire. Le jeune chat leva la tête et la mit de côté pour réfléchir. Il n'en connaissait plus mais il pouvait toujours essayer d'en inventer une. Ou alors... Oui, ça devrait faire l'affaire. Nuage Courageux baissa les yeux vers Patte de Feuille avec un regard malicieux.

      « L’histoire que je vais te compter s’est déroulé il n’y a pas si longtemps. Il faisait nuit noir ; la lune était absente du ciel et la Toison Argentée se cachait derrière les nuages. Un grand guerrier du Vent patrouillait seul sur les frontières. Il s’appelait Plume Tigrée car comme toi et moi, son pelage était gris rayé de noir. Il pouvait se faire aussi léger qu’une plume pour surprendre ses ennemis en ne faisant aucun bruit. Mais ce qui le caractérisait le plus, c’était son courage. Il ne réfléchissait jamais avant d’agir. Et encore une fois, il n’avait pas pensé avant de partir seul. Un blaireau avait attaqué le Camp la veille et avait volé de la nourriture. Il était bien décidé à le faire payer mais avait perdu sa trace. »


    Nuage Courageux s’arrêta dans l’histoire, se laissant le temps de réfléchir. Il ignorait comment terminer son histoire, il ne savait même pas s’il saurait seulement la terminer. Mais il reprit tout de même son récit. La petite semblait apprécier même s’il captivait moins l’audience que lorsqu’il avait raconté l’histoire d’Étoile de Feu. Après tout, l’histoire du défunt-chef du Tonnerre était universelle. Alors que celle qu’il était en train de créer était factice et pleines de trous. L’apprenti ne s’arrêta pourtant pas. Il décida que ce serait la dernière histoire qu’il lui raconterait pour aujourd’hui. Il ne pouvait pas s’éterniser bien longtemps auprès des chatons. Il avait d’autres tâches à faire.

      « Depuis, il cherchait le blaireau sans relâche. Il arriva aux Quatre Chênes. Ces quatre vieux arbres dont la cime semble frôler les nuages représentaient chacun un Clan. L’un était celui du Vent, l’autre celui du Tonnerre, encore un autre celui de la Rivière et le dernier celui de l’Ombre. Ils délimitaient une terre sacrée, aucun sang n’y a jamais été versé. Mais imprudent qu’il était, il n’avait pas retenu la leçon et quand il vit un campagnol, il ne put se retenir et bondit dessus. En grand chasseur, il la tua sans problème. Les Anciens virent ce que Plume Tigrée avait fait et décidèrent de le punir. Un éclair fendit le ciel et le frappa de plein fouet. Depuis ce jour, le guerrier eut peur de tout ce qui l’entourait, même de son ombre, et il ne fit plus de mal à personne. »
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 19:45

Patte de Feuille
« On comprend mieux pourquoi on dit : Une histoire par jour »

Patte de Feuille écouta avec joie l’apprenti lui raconter une seconde histoire, mais elle sentait que celui-ci n’y mettait pas autant de cœur que la première fois. Elle se demanda s’il elle n’aurait pas mieux fait de se taire et de le laisser partir. Il semblait se forcer à lui raconter une histoire. En effet, elle remarqua que les autres petits ne s’intéressaient pas à l’aventure de Plume Tigrée. Elle la trouvait intéressante, mais remarqua que Nuage Courageux l’inventait au fur et à mesure. Fermant les yeux, elle se mit à imaginer une foule de petits détails. Lorsqu’il eut fini de raconter, elle lui demanda, les yeux ronds :

- Mais … Les poils de Plume Tigrée … Ils étaient grillés après que l’éclair ne l’ait frappé ?
Anonymous
Invité
Invité
Dim 1 Mai 2011 - 20:17
    Nuage Courageux comprit que son histoire était mauvaise au moment même où la chatonne lui posa la question. Il avait envie de soupirer mais ne le fit pas, ne voulant pas montrer qu'il regrettait son choix. A la place, il lui miaula une réponse ; rien de bien recherché, juste une explication de dernière minute. Il se promit de préparer une meilleure histoire la prochaine fois qu'il viendrait dans la Pouponnière.Roméo et Juliette Il avait d'ailleurs un début de quelque chose qui s'amorçait. Mais il le peaufinerait et seulement après avoir achevé tous les détails se permettrait-il de la raconter. A la place, il acheva celle qu'il avait commencé.

      « La foudre a illuminé son pelage à l’instant où il fut frappé par elle. Mais dés que la malédiction des Anciens fut scellée, il ne resta aucune trace physique. Le seul témoin de l’événement est une pierre carbonisée, aussi noire que la nuit sans lune durant laquelle Plume Tigrée était parti après le blaireau. »


    Quand il eut fini son explication, il remarqua qu'il se faisait assez tard. Le temps passait vite quand on s'amusait à raconter des histoires et déjà les plus jeunes chatons avaient-ils les yeux lourds de fatigue. Patte de Feuille semblait être de ces petits qui avaient un regain d'énergie en fin de soirée, c'était eux qui le payait le moins quand il faisait une nuit blanche. L'apprenti sourit et lécha le front de la petite avec affection avant de se lever. Il lui ronronna un au revoir avant de se retourner vers les reines. Il les salua en baissant la tête et se dirigea vers l'étroite sortie. Il s'arrêta à quelques pas de partir et salua la chatonne d'un dernier mouvement de queue et la gratifia d'un sourire.

      « Je dois y aller maintenant. Je repasserai peut-être d’ici quelques jours. »
Anonymous
Invité
Invité
Lun 2 Mai 2011 - 20:31

Patte de Feuille
« Dors, petit, dors et pense aux étoiles »

La petite faillit retenir l’apprenti, mais un bâillement l’en empêcha. Elle jeta un coup d’œil au dehors, et constata avec surprise que le soir commençait déjà à tomber. Elle se tourna donc vers l’apprenti et, timidement alla lui donner un petit coup de langue sur le front pour le saluer, sautillant un peu pour réussir à le faire. Elle bailla de nouveau, et demanda à Nuage Courageux d’une voix ensommeillée :

- Tu reviendras, hein ? Mais j’aime bien quand t’es là …

Elle se savait maladroite, mais ne voyait pas grand-chose d’autre à dire, à part la vérité. Elle s’assit, tachant de ne pas montrer qu’elle tenait à peine debout. Elle lui miaula un au revoir discret, et alla se placer auprès de sa mère, poussant l’un de ses frères endormi afin de se trouver une petite place. Elle se roula en boule, prenant grand soin de se mettre à un endroit d’où elle pourrait voir la sortie de la pouponnière. Elle posa la tête sur ses pattes, et ne put retenir ses yeux de se fermer tous seuls. Quelques instants plus tard, elle dormait.
Anonymous
Invité
Invité
Lun 2 Mai 2011 - 21:02
    Nuage Courageux vit la petite s'amener dans sa direction et attendit un instant avant sortir, la laissant s'approcher de lui ; il baissa discrètement le nez vers le sol pour lui permettre de lui lécher le front et sourit. Il lui miaula un petit "Oui" et confirma d'un mouvement de tête avant de la regarder retourner auprès de sa mère pour se coucher. Elle avait l'air épuisée et l'apprenti espérait bien que ses rêves seraient peuplés d'Étoile de Cœur et de Plume Tigrée. Il salua une dernière fois les reines et partit en direction de la Grande Place. Déjà les guerriers se séparaient pour aller vers la tanière ou vers le centre du Camp pour les plus chanceux. L'apprenti soupira et se dirigea lui aussi vers sa litière ; il était certain qu'il ne ferait rien de plus que dormir, les rondes avaient déjà été faites. Mais Nuage Courageux ne regretta pas son passage par la Pouponnière pour autant, Patte de Feuille était une adorable chatonne qu'il comptait bien revenir voir quand il en aurait le temps.


    [The End. Et merci pour ce beau RP, ce fut fort bien amusant.]
Anonymous
Contenu sponsorisé
Une histoire de génération | Pv Patte de Feuille | - The End -
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: