Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Ce n'est pas toi que je cherchais à voir, mais... Discutons quand même ! [PV AQUA]
Invité
Invité
Dim 4 Mai 2014 - 15:18



Ah bah zut, t'es pas la personne que je cherchais...

Ce n'est pas toi que je cherchais à voir, mais... Discutons quand même ! [PV AQUA] Tumblr_n3vy9gdbTx1sktgg3o1_500


Aqua & Lady


Imani sentit le vent ébouriffer son pelage. D'un geste impatient de la queue, il chassa une feuille qui s'était silencieusement posée à ses cotés. Il soupira alors, laissant tomber ses soucis les plus obscures en ce lieu frais, et s'élança à la poursuite d'un alpin qui lui semblait bien dodu. Il avait laissé quelques jours plus tôt Passion Dangereuse pour fuir une patrouille. Il aurait aimé la revoir, lui reparler. Sa voix et son caractère l’apaisait tellement qu'il s'inquiétait à présent qu'elle ai eu un quelconque ennui avec les autres de son clan. Il avait peur pour la sécurité de son amie. Grâce à elle, il avait pu trouver le bonheur de la lucidité et se sentait à présent moins seul même dans les moments les plus obscures. Il avait faim. Et donc pour faire bonne mesure, Imani avait décidé avec beaucoup de tact de retourner enquiquiner le clan du vent, dans lequel il avait fait la connaissance d'une guerrière enquiquinante et ennuyeuse. Enfin, si il la retrouvait un jour, il lui ferait payer son impertinence. Il l'avait laissé en plan alors qu'il était en train de la menacer, faute à une patrouille passant par là. C'est fou ce que Imani détestait les patrouilles à présent. Autrefois, il se plaisait à les taquiner et course poursuite s'ensuivait, mais à présent, il ne pouvait plus discuter avec quelqu'un sans qu'ils ne viennent l'embêter et le faire fuir. C'était sûrement sa punition pour avoir eu un comportement aussi désinvolte.

Il attrapa enfin son lapin, non sans mal, et le dévora jusqu'à ce qu'il ne reste plus que des os. Imani avait fait un bon repas, globalement. Puis il repartit gambader deçà delà sans trop vraiment savoir où il allait. Non, il savait où il allait, il savait parfaitement ce qu'il allait faire, et à qui il allait parler. C'était elle qu'il avait envie de voir. Décidé, il s'élança dans la plaine pour rejoindre le clan de l'Ombre. Après tout, ça ne faisait de mal à personne si il avait une amie dans ce clan-ci, non ? Et puis zut quoi, Imani voulait revoir Passion Dangereuse, ils n'avaient pas fini de discuter de toute manière, alors quoi ?

La matou s'installa sur un rocher, aux frontières du clan de l'Ombre, attendant patiemment que l'odeur de Passion lui parvienne et qu'il puisse la retrouver. Alors qu'au bout d'une heure d'attente, il se décidait à partir, il aperçut une silhouette féline. Curieux, il s'approcha, peut-être était-ce Passion dangereuse. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise quand il découvrit une toute autre guerrière. Elle n'était pas son amie, elle n'était qu'une inconnue. Il allait rebrousser chemin quand il sentit un regard insistant dans son dos. Un frisson le parcourut alors et il se retourna lentement vers celle qui l'observait. Il s'inclina poliment et recula tout doucement, comme si les secondes étaient devenues heures.

-Je ne faisais que passer, marmona-t-il.




(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Invité
Invité
Jeu 8 Mai 2014 - 1:39
Spoiler:
 

Ce n'est pas toi que je cherchais à voir, mais... Discutons quand même ! [PV AQUA] Tumblr_n2zrbnc2JU1rfsj0io5_500
Don't do love, don't do friends ( Clique )


Un gibier vola dans les airs, venant s'écraser dans le nez rosée d'un apprentie. Il s'agissait d'un corbeau d'on le plumage noir était parfaitement lisible même dans la nuit. Son large plumage tomba en lambeau quand il culbuta la tête du novice. Il retomba dans un bruit sec, inerte. Comme si il l'avait toujours été. Sourire carnassier sur les babines de Reine Elfique. Elle avait demandé un écureuil et cette abrutis lui amenait un corbeau. La chatte lui déroula toute ses pensés en pleines poires, aussi frappante tel un coup de griffe, aussi choquante que la découverte d'un cadavre ensanglanté. Son regard bleutée parcourra l'assistance et elle renifla avec mépris. L'apprentie la dévisagea avec stupeur. N'était-ce pas lui la dernière fois, qu'elle avait sauvée avant de le refaire tombée délibérément dans l'eau ? Ah mais si, c'était bien lui. Il devait sûrement craindre la chatte crème à présent. Il avait insulter la guerrière alors que pour une fois elle faisait un acte bien. Elle l'avait sauvée de la noyade et cette abrutis lui avait manquée de respect. Tanpis pour lui, elle l'avait repoussée à l'eau avec un sourire sadique avant de s'en aller. La chatte parcourra l'apprentie du regard, l'observant dans les moindres détails. Son regard vert d'Émeraude reflétait la crainte. Reine Elfique secoua machinalement la tête et ce leva, campée sur ses quatre pattes. Elle donna un coup de sa queue brune dans le museau du novice, et le poussa brutalement à son passage. Elle lui ordonna de nouveau qu'elle souhaitait un écureuil et que si il revenait pas avec, il finirait la ou il avait commencé la dernière fois : Dans la rivière froide, avec les crapauds et d'autre animaux aussi dégradant les uns que les autres. Un grand soleil régnait dans le ciel, éclairer par la clarté bleutée de celui ci. Aucun nuage, aucun signe de pluie. De quoi ravir Elfie. Elle détestait la pluie, pire encore, elle détestait tous ce qui était froid et mouillés. En clair elle n'aimait que le soleil et les temps secs. La chatte parcourra le camp, quand on l’interpella. Elle tourna frimousse vers le fruit de cette intercalation. Un minou maigre au patte fine et plutôt de grande taille lui faisait signe de la queue. Reine Elfique haussa un sourcil et regarda autour d'elle, dans l'espérance qu'on ne lui faisait pas signe à elle. Trop tard, le seule murmure de son nom lui fit dresser les oreilles. La guerrière n'eut d'autre choix que de ce diriger vers lui, son pelage noir contrastait avec la luminosité du soleil. Il ouvrit la bouche pour parler et commença à sortir tout une liste de plante. Reine Elfique savait que dès qu'il lui déballerait ses intentions, elle allait aussitôt s'ennuyer. Gagné, il lui dit des noms qui sonnait inconnue dans les oreilles brunes de la chatte. Elle arqua un sourcil et ce perdit dans la contemplation des herbes hautes, pendant qu'elle s'en contre foutait de ce qu'avait besoin le guérisseur. La chatte ce souvenait délibérément du moment ou elle avait abandonnée sa sœur dans le clan du Vent. Elle avait tellement espérer que cette petites miss parfaite ce fasse dévoré par un faucon qu'elle n'avait pas vue d'autre alternative. Elle était tellement dévoué dans sa machination qu'elle en avait oubliée les réel habitants de ses térritoires. Pourquoi y'avait t-il fallu que ces foutus fine pattes la prenne sous son aile ? Pis elle devait sérieusement craindre Reine Elfique pour ne pas revenir vraiment chez elle : Dans le clan de l'Ombre. T'en mieux, la guerrière n'hésiterait pas à ce débarrasser une nouvelle fois d'elle. D'ailleurs c'est ce qu'elle comptait faire, la détruire de nouveau et de bon pour cette fois. Rien qu'a l'idée de la voir gambader joyeusement sur le térritoire du Vent révulsait la chatte crème.

Comme elle voulait la détruire ! Miss parfaite adorée de ses parents. Le plus pire dans tout cela, c'est qu'elle avait autant plus découvert de nouvelle chose. Reine Elfique qui se croyait seule avec Folie Noire, son imbécile de frère qu'elle aurait bien volontiers mis dans une terrier de blaireau, avait découvert qu'elle était pas si seule que sa en faite. Il ce pourrait qu'elle est de la famille éparpiller un peu partout. Des cinglés en plus. Une famille de cinglés. Une famille de tarés. Deux cousines d'on elle niait l'existence était belle et bien réelles, et pour lui compliquer encore plus la tâche elle résidait dans le térritoire du Vent. Comme par hasard ! Et pour finir en spectacle, allons y ! Sa mère qui était une solitaire qu'elle ne voyait que quand elle était de passage, lui avait annoncer qu'elle avait un beau frère. Bim. Bang. Dans ta face d'Evil Queen. Un fou de plus sur terre. Donc il ce pourrait, est ceci est un fait réel, qu'elle est un demi-frère dans les parages. Il ce nommait Ovation des Nuages et il venait de la rivière. Allons bon ! Manque plus que le Tonnerre et Reine Elfique à de la famille partout. La chatte pinça les babine à cette pensés. Elle qui tenait temps à sa mère – et qui ne lui avait jamais dit au passage, elles possèdent un amour platonique- elle venait d'apprendre que celle ci avait un fils. Bon à qui le tour ? Elle était presque sur qu'elle devait avoir d'autre demi-frère et sœur dans les parages. Comme si elle en avait pas assez comme sa ! Enfin bon, elle ce promit de rencontrer son demi-frère un jour. Juste pour voir si il est aussi fou que son vrai frère. Celui qui dit avoir des voix dans sa tête et d'être hantée par leurs père. Mais qu'elle famille de dingue n'empêche ! Reine Elfique ce demandait comment elle avait fait pour grandir avec un pareil fardeau. La chatte revint à elle quand une queue vint frôler son oreille. Elle tourna ses yeux bleu vers le matou qui avait largement du finir sa liste de plante à ramener. Reine Elfique s'en contre fichait des plantes. La guérisseur avait qu'a ce lever et les chercher lui même ses salades. La chatte pesta avant de lui dire gentiment d'aller ce faire voir. Non pas gentiment, on parle bien d'Evil Queen. Les seules actes gentils étaient de son passé, après l'abandon de sœur, et avant la mort de Petit Panda, sa fille. Comme la mort n'était pas douce. Elle vous incite à devenir plus méchant et à attraper du caractère. C'est comme sa que Reine Elfique est devenu ce qu'elle est : Evil Queen. Elle n'a pas eu de chagrin, ni de deuil. Elle a tout refoulés, comme elle sait si bien le faire et elle c'est laissée entraîner par de sombres pensés et actes. La guerrière observa les alentours, elle n'étais plus dans le camp mais dans la forêt et une odeur de solitaire lui écrasa les papilles. La chatte grogna et ce dirigea vers la source de cette odeur. Si uns solitaire était de visite, il allait dégagez vite fait bien fait. En effet, arrivés un peu plus loin ce tenait un minou. Il s'excusa en disant qu'il n'était que de passage. Reine Elfique lui décocha un regard noir et sauta sur l'une des pierres qui s'élevait un peu plus haut que le matou. Elle s'asseya, le regard plein de malice et d'hostilité.

« Eh bien si tu pouvais ne faire que passé ailleurs toi et ta sale odeurs d'orphelin sa m'arrangerais.» ironisa t-elle la voix plein de sarcasme et d'amusement.
Anonymous
Invité
Invité
Sam 10 Mai 2014 - 20:16


Titre du RP

Ce n'est pas toi que je cherchais à voir, mais... Discutons quand même ! [PV AQUA] Tumblr_mmh60dQVnt1s93xseo1_500

Aqua and Lady

L'ennui vous pousse à faire de ces choses de fois. Imani n'aimait pas s'ennuyer, c'était un fait ? L'ennui était son pire ennemi et c'était une des nombreuses raisons qui le poussait à aller embêter et risquer sa vie entre autre les quatre clans. Il n'aimait pas ces gens là, arrogants, vicieux, cruels et qui prennent les solitaires pour des monstres, juste parce qu'ils ont choisis une vie de liberté. Ses rêves de vengeance envers sont père, cette... Cette choses qui se disait être son père mais qui n'était ni plus ni moins que l'assassin de sa sœur jumelle et le responsable de l'exil de sa mère. S'il pouvait le tuer, il l'aurait fait depuis de nombreuses années. De nombreuses choses le poussait à croire que celui qui lui avait donné la vie était parti vivre dans un clan pour jouer les bons père de famille avec sa nouvelle compagne et leur enfant, puisqu'il semblait à Imani qu'ils en ai eu un. S'il le retrouvait un jour, ce qui n'était pas près d'arriver puisque le tigré ne traînait plus vraiment chez les tarés de clan, il se promettait de le tuer de ses propres moyens, et pour faire bonne mesure, il tuerait le reste de sa petite famille. Et peut-être même ses amis, ceux de sa compagne et ceux de leur enfant. Sa haine était si profonde et si immense qu'elle n'avait plus auquel se comparer. La vengeance dit-on souvent. Oui, il cherchait la vengeance, et il l'obtiendrait.

Mais Passion Dangereuse avait réussit à lui refaire prendre conscience de sa folie pure. A quoi bon se venger ? Ça ne lui rendrait ni sa défunte sœur, ni la liberté de sa mère et son ancien bonheur. Alors se contentait de survivre et de subvenir à ses besoins. Se nourrir ? Il n'avait qu'à piquer une ou deux proies à ces chats de clan, ça ne risquait pas de les tuer, gras comme ils sont. S’abriter du mauvais temps ? Il n'avait qu'à se réfugier dans un bâtiment de bipède délabré. La vie qu'il menait était simple. Et rude. Le froid aura un jour raison de lui et il finirait dans un charnier à servir de nourriture aux rats et aux corbeaux. Ce n'était pas la fin qu'il désirait. S'il devait mourir, se serait dans un combat avec un guerrier valeureux. Mais de la valeur, ils n'en ont point, et leur seules soi-disant valeurs ne sont que mensonges et illusions. La seule vérité chez eux, c'est leur idiotie et ça, Imani leur reconnaissait bien cette débilité profonde qui les habitait tous les uns les autres. Il n'y avait pas d’exception. Sauf peut-être Passion Dangereuse. C'était quelqu'un de bien, elle méritait son amitié.

Cette présence féline qui s'était approché n'était pas celle de son amie. Non, celle-là était beaucoup moins douce et gentille, elle n'avait pas l'air aimable. Dans ses yeux brûlait une expression étrange. Elle n'avait rien à voir avec Passion Dangereuse. Non, elle, cette guerrière qui semblait être du même clan que celle qu'Imani cherchait, n'avait en rien l'air rassurante. La seule impression qu'elle donnait à Imani, c'était qu'elle n'était pas, mais pas du tout quelqu'un d'aimable. Baissant les oreilles, le matou ne tarda pas à avoir la fourrure du dos complètement hérissé. Il n'avait pas peur. Il n'aimait pas la situation dans laquelle il était plongé à présent. Elle lui lança un regard noir, ce qui le fit reculer d'un pas, méfiant comme peu pouvait l'être. Puis elle sauta sur une des pierres qui le surplombaient. Elle étaient en hauteur à présent et le regardait de haut. Il n'aimait pas se sentir inférieur. Sa façon de le regardait déplut à Imani, qui feula, mécontent.

« Eh bien si tu pouvais ne faire que passer ailleurs, toi et ta sale odeur d'orphelin, ça m'arrangerais.»

Imani vit rouge. Il lui décocha un regard si haineux que n'importe quelle connaissance à lui ne l'aurait pas reconnu tout de suite. Lui qui était d'un naturel joueur et moqueur, lancer un tel regard était un exploit. Ses iris s'étaient rétractées jusqu'à ne former que deux fentes noires et bouillantes d'animosité. Elle avait touché un point sensible.

-Je ne te permet pas d'insulter ma mère en insinuant qu'elle est morte, saleté. Retourne donc dans ton clan jouer les bon petits toutous comme vous savez si bien faire, vous, les chats de clans.

Elle l'avait énervé. Elle avait réussit à le faire sortir de ses gonds, lui, celui qu'on n'arrivait jamais à énerver ni à vexer. Cette guerrière avait accompli en quelques sortes un miracle. Mais là n'était pas l'important. Imani était à présent de fort méchante humeur.




(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Invité
Invité
Dim 11 Mai 2014 - 16:54

Des yeux de braises. Des yeux de braises dans le bleu éclatant de celle ci. Sa mère était également une solitaire non ? Pourquoi les détesters temps alors ? Peu être parce qu'eux avait le droit à liberté, ce qu'Elfie n'avait pas. Elle c'était embourbée dans un clan alors qu'elle les détestaient tous autant qu'il était. Une bataille ? Elle s'en moquait, elle ce mettrait sur une branche d'un arbre et elle les regarderaient ce battre comme des chiens. Oui comme ces sales clebs, c'était exactement le mot qui convenait. Le solitaire semblait en colère, ce qui tira un sourire à Reine Elfique. Il la regarda méchamment, mais cela ne faisait que provoquer l'hilarité d'Evil Queen. Il ce mit à crier dans tout les sens et à hurler, comme un vulgaire insecte. La chatte le regarde finir, et quand justement celui ci eu finit, elle ce mit à rire. Un rire perçant, digne de son titre d'Evil Queen. Tous ce que ce chat avait réussit à provoquer c'était l'hilarité de la chatte, c'est tout. Elle ce redressa sur ses pattes, pour contempler de ses yeux bleu brûlant de malice la petite masse tigrée du chat. Pauvre choupinou. Il avait plus de mère. Ne lui avait t-on jamais dit que la vie n'était pas facile ? Reine Elfique avait aussi des malheurs. Une sœur encore envie. Une mère solitaire. Un frère fou. Un demi-frère. Et alors ? C'est pas pour autant qu'elle le criait sous les toits ! Ma chatte tourna délibérément le dos au solitaire, sauta de son rocher. Elle perdit toute sa hauteur, demeurant moins impressionnante. Elle chercha un arbre de ses yeux. Elle aimait bien contempler ce qu'elle voyait d'une bonne branche. La chatte trottina vers le premier arbre qu'elle vit et planta profondément les griffes dans l'écorce. Elle grimpa de toute ses forces, par la seule force de ses muscles comme ont lui avait appris. Si seulement ce chat solitaire savait ! Si il savait comment Reine Elfique avait galérer à devenir guerrière à cause d'un mentor sadique. Il lui faisait faire tout et n'importe quoi. Et il avait un sacrée moyen d'appuie. Elfie devait tout faire, réalisant le moindre de ses désirs. Si elle aurait su à ce temps là, elle l'aurait déjà écorcher vif. Elle ce hissa sur l'une des branches assez haute et contempla la minuscule fourmis qu'était le félin en bas. Elle avait eu une liaison avec un solitaire une fois. La seule personne qu'elle avait surement aimée de tout son être. Malheureusement à cause de son impitoyable clan, elle n'avait pas pu rester heureuse. Les happy end ne se termine jamais comme ont l'espérait. C'est pour sa qu'elle préférait ne plus en avoir, et devenir comme elle est : Sombre et méchante. Elle avait eu une fille, qui était que le fruit de leurs amours. Le solitaire aurait voulu rester pour s'occuper d'elle et du chaton. Mais si il ne partait pas son clan le tuait. Du coup il n'avait pas eu d'autre choix que de partir sous le regard triste de Reine Elfique. Autrefois elle était gentille, autrefois elle était loyal et dévoué. Plus maintenant. La chatte a du s'occuper seule de son chaton, Petit Panda. C'était une fille forte au même couleur bicolore que son père. Elle était la petite lumière dans le sombre destin d'Elfie. Puis le mal vert l'a emportée. Elle était malade, allongé dans la tanière du guérisseur sur un tendre lit de mousse. Elfie a passée toutes ses journées espérant un signe du clan des étoiles. Qu'elle ce rétablisse. Au lieu de sa elle est morte, et la guerrière est restée jusqu'à son dernier souffle avec elle. Alors non. Ce chat ne savait pas ce qu'était vraiment la perte douleureuse d'une personne.

« Ne joue pas à sa avec moi, insecte. Tu ignore ce que j'ai vécu, c'est rien comparé à ta chère mère défunte.» répondit t-elle séchement. Elle avait tellement enfouis son passé à l'intérieur d'elle. Elle ne voulait rien ressentir. Elle ne voulait pas que la barrière de sentiments cède pour l'immerger comme une vague. Personne n'était au courrant pour Petit Panda. Pareil pour le solitaire, ce n'était qu'un appuie de la part du chef pour qu'il disparaisse. Elle avait terrés sa sous son cœur sombre. La seule once de lumière dans son corps ténébreux. Une personne avait dit qu'elle pouvait redevenir comme elle était avant, si elle ce laissait endeuiller par le chagrin. Ce n'était qu'une mauvaise passe, qui passerait avec le temps. Mais Elfie ne voulait rien ressentir du tout, elle préférait rester de marbre. Et ce n'est pas ce solitaire qui irait ressassée ses souvenirs. La chatte avait été piquer au vif et elle assena un regard sec, ou on pouvait y lire une certaine tristesse. Elle resta perché sur sa branche, convaincu que la journée lui en voulait. Il avait peu être perdu sa mère ? Elle avait perdu bien plus. Mais dans un recoins de son cerveau elle savait ce qu'il ressentait. Mais comme à son habitude elle refoulait les sentiments au fond d'elle. Ne rien ressentir, laisser courir. Que ce serait t-il passé à cette heure ci, si elle aurait écouter les paroles de Petit Panda ? Serait t-elle gentille, et dévoué envers son clan ? Voudrait t-elle même retrouvée sa sœur et s'excuser ? Oh non, elle n'osait pas l'imaginer. Elle était bien comme elle était et personne ne lui retirerait sa. Reine Elfique dévia son regard pour contempler le ciel d'un bleu éclatant. Elle s'asseya sur la branche, les queue enroulés autour des pattes.
Anonymous
Invité
Invité
Ven 6 Juin 2014 - 20:54


Et si on discutait ?

Ce n'est pas toi que je cherchais à voir, mais... Discutons quand même ! [PV AQUA] Tumblr_n6p0qjuI3z1sc9og8o1_500

toi et moi ~

Ce rire l'avait fait frissonner. Cette femelle, et son rire, ils étaient vraiment à coté de la plaque. Ça y est, Imani en était sûr maintenant, les chats de clans étaient tous cinglés ET débiles. Mais ce rire. Il n'avait rien de joyeux. Non, rien du tout. On aurait dit le sien, à lui. Un rire sans joie, qu'il avait sortit quand sa mère lui avait supplié de rester. Il s'était mit à rire avec indifférence. Imani se dégouttait lui même. Si c'était pas malheureux, ça... Enfin, problème plus importante, la folle. Elle ne lui faisait pas peur comme ça, mais son comportement était très effrayent. Oui, vraiment. Ce n'était pas tous les qu'Imani croisait quelqu'un qu'il ne regardait pas de haut, mais d'égal à égal, entre deux fous. Enfin, si elle l'était vraiment. Peut-être faisait-elle semblant d'être barge. Ou pas. On ne sait jamais.
Imani continua de la toiser avec fureur, parce qu'on insultait pas sa famille de cette façon et que si elle marchait sur ce terrain là, Imani pourrait se montrer beaucoup moins pacifiste. Il savait se montrer violent. Il avait décidé de ne l'être que quand il tuerait son père de ses propres pattes. Là, la féline sauta alors de son rocher, et Imani se sentit moins inférieur, et il se redressa aussitôt. Mais il se retrouva de nouveau petit quand la guerrière se mit à grimper à un arbre, les griffes s'enfonçant profondément dans l'écorce brune. Et le solitaire se détendit un peu. Elle ne semblait pas être encore passé dans le mode agressif qu'ont tout les petits toutous de clans lorsqu'un intrus s'aventure dans leur clan.
Imani ricana, assez pour que l'autre folle perchée sur son arbre l'entende. Ce n'était pas de la moquerie, loin de là, c'était seulement des mauvais souvenirs qui remontaient à la surface. Sa sœur, sa mère, son père. C’est tout. Ces trois là suffisaient à le mettre de fort mauvaise humeur. Pas que sa mère et sa sœur lui inspiraient une haine particulière, mais leur souvenir lue faisait souffrir. Quant à son père. Lui... Il ne méritait que de mourir pour avoir volé injustement la vie de la sœur d'Imani.

« Ne joue pas à sa avec moi, insecte. Tu ignore ce que j'ai vécu, c'est rien comparé à ta chère mère défunte.»

En effet, il ne savait rien d'elle. Peut-être avait-elle eu une vie misérable, elle aussi, peut-être même plus que lui. Imani se calma, et alla même jusqu'à esquisser un sourire détendu. Peut-être pourrait-ils discuter un peu après tout. Qui sait, peut-être qu'elle n'était pas aussi méchante et tarée qu'elle n'en avait l'air.

-Elle n'est pas morte, mais c'est tout comme.

Il fit une pause. Savoir sa mère vivre en tant que chatte domestique à cause d'un chagrin d’amour et de la perte de l'un de ses enfants attristait le félin. La vie était cruelle. Très cruelle.

-J'ignore ce que tu as vécu, en effet, mais ce n'est pas comme si tu connaissais mon passé, n'est-ce pas ?

Et il soupira, avant de grimper sur les premières branches de premier arbre venu. Lorsqu'il fut perché confortablement, il fixa le femelle en face de ses yeux vert pâle. Il pourrait passer le temps d'une manière plus agréable que la guerre. Et puis, c'est bien de se confier à quelqu'un quand rien ne va plus il parait.




(c) Amaliiah sur Epicode

Anonymous
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Juin 2014 - 13:17
|| UP. ||
Nuage de Léopard
Date d’inscription : 09/11/2013
Messages : 4915
Puf : caspian
Rang EÉF : Légende
Âge : 21
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Aoû 2014 - 11:18
[J'lock.]
Lyrisme Astral
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3116
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 20
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)
Contenu sponsorisé
Ce n'est pas toi que je cherchais à voir, mais... Discutons quand même ! [PV AQUA]
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: