Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

« La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
Invité
Invité
Mer 1 Fév 2012 - 20:13
« La solitude de l'esprit est la véritable solitude. »



~ Tu es fatigué. Si fatigué. Je te vois, tu sais, Deseo. Tu ne m'as jamais connu mais moi je te connais bien. Et je sais que cet air de gros dur que tu ne quittes plus depuis la mort de Kayla n'est qu'une carapace. Je sais qu'à l'intérieur, tu n'es qu'une âme tourmentée qui cherche la compagnie de quelqu'un qui saura t'aimer. Je sais que tu n'es pas aussi insensible que tu n'y parais. Hein, tu n'es pas aussi insensible que tu n'y parais ?

Pourquoi tu es si fatigué ? Est-ce que ta journée a été dure ? Est-ce que tu as besoin de te reposer pour repartir en pleine forme ? Ce sont là les questions que tu te poses pour faire semblant d'aller bien, d'aller mieux. Mais au fond, toi comme moi, nous savons bien d'où te vient cette fatigue qui t'engourdit les pattes et t'embrume l'esprit. Je pense que tu seras d'accord avec moi si j'affirme que la tristesse finit par fatiguer, anéantir, ravager. Hein, tu seras d'accord avec moi ?

Non mais regarde-toi, Deseo. Regarde ton poil hirsute, tes pattes lourdes, ton œil tombant. Relève la tête, bon sang ! Je t'aime, Deseo, et j'ai toujours été fière de toi. Mais donne-moi au moins une raison d'être fière ! A te voir, comme ça, te traîner lamentablement, sale et ébouriffé, n'importe qui ressentirai pour toi de la pitié, ou du mépris, ou du dégoût. Mais pas de la fierté. Mais moi je ne suis pas n'importe qui. Hein, je ne suis pas n'importe qui ?

Où vas-tu, que dis-je, où te traînes-tu ainsi, ton poil hirsute se laissant bercer par le vent, ta longue queue traînant au sol ? Tu ressembles à un spectre. Un damné. C'est un peu ce que tu as l'impression d'être, n'est-ce pas ? Ne nie pas, ne nie rien, je te connais mieux que quiconque, tu sais. Je t'ai toujours connu mieux que quiconque. Et ce regard vide, et cette queue traînante, je sais que ça signifie que tu as besoin d'un abri pour être seul. Pour tuer. Tuer le temps. Juste le temps. Hein, juste le temps ?

Tu respires à un rythme saccadé, comme si cette marche lente t'épuisait plus qu'elle ne devrait le faire. Peut-être est-ce le cas. Je n'aime pas penser à ça, mais tu as vieilli, ces derniers-temps. Tu n'es plus le même, tu n'es plus ce chaton plein de vigueur et d'enthousiasme, ce chaton qui a soif de vivre et d'apprendre, ce chaton que j'aimais tant regarder lorsque j'en avais encore le loisir. Mais c'est comme si ce chaton avait disparu. Mais je sais, moi, qu'il est toujours là. Il peut revenir à tout moment. Hein, il peut revenir à tout moment ?

Mais pourquoi est-ce que tu t'arrêtes devant cette sombre grotte, cette grotte abandonnée, cette grotte hostile, menaçante ? C'est ici que tu veux t'isoler ? C'est ici que tu veux oublier ta peine et soigner les blessures de ton cœur ? C'est ici que tu veux terminer ta vie … ? Si je dis ça, c'est parce que tout peut s'arrêter à n'importe quel moment. Pendant que tu seras dans cette grotte, peut-être qu'un autre chat t'attendra, dehors, pour te tuer dès que tu sortiras ; ou alors peut-être que l'obscurité te fera peur, et que tu feras une crise cardiaque ? … oh, je m'inquiète pour rien. Tu es fort, mon ange. Hein, tu es fort ?

Je t'embête avec toutes mes questions, n'est-ce pas ? Mais il faut comprendre, Deseo ; je n'ai jamais pu parler avec toi, te chouchouter, te nourrir, te toiletter. Je n'ai jamais pu t'aimer tout en étant sûre que tu m'aimais en retour. Je n'ai jamais pu être là pour toi, pour t'aider, t'encourager, te consoler. Alors ces questions sont pour moi l'occasion de me rassurer, de me persuader que tu es le félin heureux et libre que j'aurai voulu que tu sois. Même si je sais que ce ne sont que des illusions.

Tu n'es pas heureux ; le souvenir de Jack et de Kayla te hante jour comme nuit, et tu te demandes pourquoi, pourquoi eux et pas toi. Tu te tortures, tu te dis que tout est ta faute, tu te persuades que tu es un monstre, que tu ne mérites pas de vivre. Mais rien n'est plus faux. Tu mérites de vivre plus que quiconque, mon petit Deseo, toi que la vie a écorché, toi que la vie n'a pas tué. La vie ne t'a pas tué. N'est-ce pas la preuve la plus flagrante qui soit ? Tu mérites de vivre. Tu es un bon félin. Hein, tu es un bon félin ?

Autour de toi, l'obscurité se fait aveuglante ; dans cette grotte humide aux parois étroites, tu ne vois plus rien, plus rien de ce qui se trouve à l'extérieur de ton corps. Alors tu te poses. Tu t'assois et tu regardes la seule chose que tu peux voir : ton Toi intérieur. Cette chose qui te semble si hideuse, si insignifiante aussi. Cette chose que tu as maintes fois voulu sacrifier, mais Dieu merci le Ciel t'en a empêché...

Quand tu te replies en toi-même, tu n'es plus le même félin courageux, cruel et froid. Tu redeviens ce chaton que tu n'as, au fond, jamais cessé d'être. Tu redécouvres des sensations qui t'ont désertées depuis longtemps : l'amour. Le désir. La joie. La plénitude. L'envie. Tous ces sentiments qui aujourd'hui se sont mués en haine, en désespoir, en tristesse et en un profond sentiment d'injustice qui te fait horreur. Et pendant un court instant, tu te sens bien. Jusqu'à ce que tu sortes d'ici, jusqu'à ce que tu sortes de toi-même. Et à ce moment-là, tout repart de plus belle.

Oh, mon Deseo, si tu savais comme j'aimerais être là pour t'aider à aller mieux. Je te dirai, moi, je te chuchoterai au creux de ton oreille que ce n'est pas ta faute, que tu n'y es pour rien et que tu dois tourner la page. Mais cela est impossible, tu le sais, tout comme moi. En revanche, il n'est pas impossible que ce matou blanc que je vois, là bas, et qui trotte vers cette grotte obscure, soit celui qui t'aidera à te sentir mieux. A te sentir vivant.

Regarde-le approcher, ses pattes martelant le sol à intervalles réguliers... oh, suis-je bête, tu ne peux pas le voir. Mais tu l'entends, n'est-ce-pas ? Cela se devine au léger frémissement de tes oreilles, à tes lèvres qui s'entrouvrent doucement pour laisser voir tes crocs. Ne soit pas si méchant et apeuré, tu sais tout comme moi ce qui se passe dans ces moments-là.

Tu veux te calmer, Tu dois te calmer. Mais ce n'est pas si simple, hein ? Est-ce que tu as au moins envie de te calmer ? Ou est-ce que tu prends plaisir à devenir ce despote incontrôlable et assoiffé de sang ? Cette dernière hypothèse, je ne peux y croire. Et puis rien qu'en te regardant, on devine que tu essaies de te contrôler. Tu serres tes crocs de toutes tes forces, tu tentes de penser à quelque chose d'apaisant ; mais les pas s'approchent de plus en plus, et bientôt le stress te fait exploser.
Tu deviens une bête assoiffée de pouvoir et de sang, pour qui le seul but est de tuer.
Tu deviens ton autre Toi.


« Qui est là ?! »
grondes-tu, et ton grognement rebondit sur les parois de la grotte, créant un écho à la fois mystique et menaçant.
Anonymous
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Fév 2012 - 9:28
||UP||
Lyrisme Astral
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3116
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 20
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Mar 2012 - 9:18
||Ultime UP||
Lyrisme Astral
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3116
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 20
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Mar 2012 - 23:57
|| Désolée je ne peux pas répondre pour l'instant, je suis privé d'ordi et je sui sur une ds u.u ||
Esquisse d'un Sourire
Date d’inscription : 22/09/2011
Messages : 2810
Puf : Melon.
Âge : 19
Multi-comptes : NUAGE DU SCORPION ;; NUIT CONSTELLEE ;; ESQUISSE D'UN SOURIRE
Invité
Invité
Dim 22 Avr 2012 - 11:48
    || Souhaites-tu que nous mettions ce RP en pause, Melon ? :/ ||
Anonymous
Contenu sponsorisé
« La solitude de l'esprit est la véritable solitude. » | Melon.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: